Bien choisir ses plaquettes de freins, 8 marques incontournables

Bien choisir ses plaquettes de freins, 8 marques incontournables

Pour remettre à neuf ou améliorer le freinage sur leur véhicule, les automobilistes ont l’embarras du choix devant les nombreuses marques de plaquettes de freins disponibles sur le marché. Nous allons passer en revue quelques aspects importants liés aux plaquettes de freins, comme leur fonctionnement général et le type de plaquettes disponibles, avant de vous présenter quelques marques incontournables et vous fournir quelques recommandations sur l’entretien et le remplacement de celles-ci.

Le système de freinage évolue en permanence. On peut citer des innovations récentes comme le système ABS par exemple, mais la synergie entre les plaquettes et les disques de frein reste fondamentale sur la plupart des véhicules.

Le fonctionnement des plaquettes de freins

Le fonctionnement des plaquettes de freins

Les plaquettes de frein se trouvent à l’intérieur de l’étrier et s’activent lorsque vous appuyez sur les freins. Le levier de la pédale de frein pousse un piston à l’intérieur du maître-cylindre qui crée une pression hydraulique par l’intermédiaire du servofrein. Le liquide de frein pousse alors un autre piston à l’intérieur de l’étrier qui serre les plaquettes de frein sur le rotor. C’est le frottement entre les plaquettes de frein et les disques de frein solidaires des roues qui permet de ralentir la marche du véhicule, car l’énergie cinétique se transforme en chaleur.

On trouve encore le système de freins à tambour sur certains modèles, notamment pour les freins arrières de certaines berlines et citadines, mais le système de freinage avec deux plaquettes et un disque par roue est de très loin le plus répandu de nos jours.

Les types de plaquettes de frein

En fonction du matériau de friction utilisé, on peut distinguer différents types de plaquettes de frein. Ces classifications ne sont pas vraiment gravées dans le marbre et tiennent surtout compte de la quantité d’un matériau donné dans le mélange utilisé. Chaque marque a ainsi son propre mélange et il n’y a pas vraiment de standardisation au niveau de la quantité et du pourcentage utilisé pour chaque matériau.

  • Les plaquettes de frein biologiques : il s’agit du type de plaquettes le plus courant, souvent installé de série sur les véhicules. Dans le mélange utilisé pour ces plaquettes, on retrouve principalement du kevlar, du carbone, du verre, des fibres, du caoutchouc et des résines pour amalgamer le tout. L’avantage avec ces pièces se trouve surtout au niveau du bruit et de la souplesse, car le taux de métal se trouve typiquement sous les 15 %.
    Ces composants sont les moins chers, mais en contrepartie, ils s’usent plus rapidement. Ce n’est donc pas le choix le plus judicieux si vous roulez beaucoup ou conduisez de manière sportive, avec un freinage intensif et répété.
  • Les plaquettes de frein semi-métalliques : en général, on retrouve surtout dans cette catégorie les pièces contenant entre 30 à 60 % de métal, le reste étant composé de graphites et autres matériaux minéraux.
    Par rapport aux formules biologiques, le pourcentage plus élevé de métal améliore la puissance de freinage et la résistance à la dégradation grâce à un transfert de chaleur supérieur. Par contre, ce sont des pièces plus dures et qui chauffent plus, ce qui risque d’accélérer l’usure des disques de freins plus rapidement.
    Elles peuvent également être bruyantes et générer un excès de poussière, mais en règle générale, leur polyvalence en fait un choix populaire (elles sont adaptées aussi bien à la conduite quotidienne qu’aux hautes performances).
  • les plaquettes de frein métalliques : les plaquettes de frein entièrement métalliques et en métal fritté sont plus courantes sur les motos et les VTT que sur les voitures ou les camions. Composés de graphite, de cuivre, d’acier, de fer et d’alliages similaires, ces modèles sont presque purement composés de métal.
    Elles sont surtout conçues pour être efficaces lorsque les conditions sont difficiles, notamment sur des terrains boueux et humides, c’est pourquoi elles concernent surtout les deux roues pour la haute performance et le hors-piste.
  • Les plaquettes en céramique : c’est la technologie la plus récente et probablement la plus intéressante. Les mélanges en céramique offrent en quelque sorte un condensé de ce qui se fait de mieux en termes de performance, de durabilité et d’absence de bruit et de poussière.
    La recette est différente selon les fabricants, mais elle consiste en général en un mélange dense de matériaux céramiques cuits au four, comme la porcelaine, et de fibres de carbone, de céramique et de métal, avec du graphite, des substances de remplissage et des agents de fixation.
    Les plaquettes en céramique sont les plaquettes de frein les plus chères, mais elles sont plus résistantes que celles organiques ou semi-métalliques. On les trouve de plus en plus installées en série et elles s’avèrent être un choix très pertinent pour ceux qui utilisent leur véhicule tous les jours.

8 marques incontournables

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver devant la multitude de fabricants proposant des plaquettes de freins.

 Nous vous indiquons ici une petite sélection, non exhaustive bien sûr, de marques reconnues. 
  • i Bosch est probablement la marque la plus célèbre. La société allemande, fondée en 1886, fournit plusieurs types de plaquettes de freins. Des matériaux de première qualité sont utilisés pour offrir à la voiture des performances de freinage sûres et fiables pour un équilibre optimal entre confort, prix et performances.
    La gamme QuietCast Premium est celle qui ressort le plus. Ces plaquettes en céramique sans cuivre sont très appréciées, car elles génèrent peu de poussière tout en restant très réactives.
    BOSCH plaquettes de freins
  • i La Wagner Electric manufacturing company a été fondée en 1891 à St-Louis, dans le Missouri. Elle s’est rapidement spécialisée dans les produits d’éclairage et de freinage et fait partie des poids lourds dans ce domaine. Les produits Wagner sont surtout destinés aux voitures particulières et aux véhicules utilitaires.
    Le produit phare de la marque reste les plaquettes en céramique Thermoquiet. Elles s’avèrent être une option très intéressante pour remplacer les plaquettes à l’avant de votre véhicule, car elles dissipent la chaleur, ce qui réduit l’évanouissement des freins et augmente la friction et la puissance de freinage. Elles offrent en plus une certaine douceur de conduite, en générant moins de bruit et de vibrations.
  • i En matière de freins, Brembo est peut-être la marque qui bénéficie de la meilleure réputation, en particulier pour ceux qui recherchent la performance. Les plaquettes de frein de la marque italienne sont très chères (jusqu’à 400 euros), mais elles sont considérées comme étant les meilleures. Dans le domaine de la course automobile, c’est un incontournable. Brembo équipent ainsi de nombreuses équipes de Formule 1, comme Ferrari, Renault ou Mercedes.
    Les plaquettes de frein Brembo Sport sont conçues pour résister avec brio aux températures extrêmes et pour être stables en toute circonstance, tout en atténuant l’usure de la plaquette et l’évanouissement du frein. Dans le même temps, la gamme brembo Sport met l’accent sur la conservation d’un certain niveau de maniabilité, ainsi qu’une capacité de mordant agressif. De nombreux produits de la marque sont reconnaissables par leur cale rouge multicouche ESE (élastomère – acier – élastomère), ce qui vous permet de savoir que vous achetez un produit Brembo. Cette cale permet également d’amortir le bruit et de minimiser les vibrations.
    plaquettes de freins Brembo

Le conseil d’Autodoc : Si vous comptez rouler sur circuit, voire participer à des compétitions, vous ne pourrez pas échapper à la marque Brembo et vous risquez malheureusement de devoir y mettre le prix. En revanche, pour une utilisation non-sportive de votre véhicule au quotidien, il n’est pas nécessaire d’opter pour cette marque et il est plus judicieux de choisir une alternative moins onéreuse.

  • i NRS est une marque canadienne qui se démarque fortement par ses plaquettes de frein en acier galvanisées. La marque a fourni pendant des décennies les fabricants d’équipement d’origine avant de se lancer et de proposer directement sa technologie au grand public. Cela explique que les plaquettes NRS Brakes sont disponibles dans de nombreuses tailles, pour différents véhicules.
    La galvanisation est un procédé qui consiste à recouvrir l’ensemble de l’acier de zinc, ce qui permet de lutter contre la corrosion. Le résultat : les freins NRS durent plus longtemps que les plaquettes traditionnelles, tout en offrant un fonctionnement plus silencieux et des performances de freinage améliorées.
  • i TRW est une compagnie centenaire, d’origine américaine, qui a connu de nombreux bouleversements ces dernières années. La marque TRW, spécialisée dans les pièces détachées pour le marché secondaire, appartient désormais au groupe allemand ZF Friedrichshafen.
    Les plaquettes semi-métalliques de la gamme TRW premium sont dotées de la technologie Citec (Coating Innovation Technology). Elles sont composées de silicates, ce qui aide le matériau de la plaquette à bien s’adapter au rotor. Ces plaquettes offrent des performances supérieures à celles de l’équipement d’origine, sans décoloration et avec peu de poussière, et sont donc un excellent choix si vous recherchez une légère amélioration des performances de freinage.
    TRW plaquettes de freins
  • i Ferodo est une entreprise britannique spécialisée dans la fabrication de produits liés au freinage. Les plaquettes de frein de la marque Ferodo sont compatibles avec de nombreux véhicules modernes et se sont également fait une place de choix dans le monde de la course automobile. La marque se distingue notamment par l’accent qui est mis sur les considérations écologiques, grâce à l’utilisation de matériaux moins nocifs pour l’environnement, tout en gardant une efficacité de freinage optimale.
    Les produits de la marque Ferodo peuvent compter sur 100 ans d’expertise et d’innovation. Le bruit de freinage et l’émission de particules sont fortement réduits et la marque utilise une technologie de friction écologique innovante. Le rapport qualité/prix peut varier selon les modèles, mais il est généralement très avantageux pour les clients.
    Ferodo plaquettes de freins
  • i Bendix existe depuis 1955 et fabrique des plaquettes de frein depuis 1965. Ce n’est pas la marque la plus connue en Europe, mais elle bénéficie cependant d’une certaine aura au niveau international, notamment en Asie et au Moyen-Orient.
    Les pièces de cette marque sont très appréciées, car elles possèdent de nombreuses qualités : elles ne grincent pas, ne dégagent pas beaucoup de poussière lors du freinage et offrent une bonne sensation au niveau de la pédale de frein. On peut trouver une large gamme de produits de qualité adaptés à tous les types de véhicules sous cette marque.
  • i ACDelco existe depuis 1916 et appartient à GM, ce qui signifie que ses plaquettes s’adaptent à une large gamme de véhicules, notamment américains. AcDelco n’est pas spécialisée que dans le freinage et fournit des pièces d’équipement d’origine pour de nombreuses marques de véhicules. GM n’a pas vraiment de présence en Europe, mais ACDelco reste une marque incontournable.
    Les plaquettes de freins ACDelco sont particulièrement reconnus pour deux choses, leur puissance de freinage parmi les meilleures du marché, et leur capacité de remorquage. Elles offrent d’excellentes performances dès lors qu’il faut tracter un camping-car, une remorque ou un autre véhicule. En contrepartie, elles ont tendance à être plus bruyantes que d’autres modèles et moins performantes par temps froid.

Le conseil d’Autodoc : tenir compte de la popularité de la marque, voire avoir ses préférences, c’est important, mais il faut absolument tenir compte des spécifications des plaquettes en fonction de votre style de conduite et des conditions d’utilisation de votre voiture. Certains modèles seront plus adaptés à une utilisation sportive, d’autres seront plus appropriés si vous avez l’habitude de remorquer avec votre véhicule par exemple.

Durée de service et remplacement

Durée de service et remplacement

La durée de vie des plaquettes de freins est tributaire de nombreux facteurs et logiquement, vous les userez plus vite en roulant en ville ou de manière agressive qu’en roulant tranquillement en campagne où elles seront moins sollicitées.

Le type de plaquette de frein, la marque et le modèle auront également une influence sur la durée de service. Il n’existe pas de kilométrage de référence, mais on peut considérer qu’il est largement temps de changer les plaquettes avant d’atteindre les 45 000 kilomètres (notamment si vous roulez en ville).

Quoi qu’il en soit, il est plus que conseillé de consulter le manuel du propriétaire pour connaître les intervalles d’entretien. Un certains nombre de signes avant-coureurs peuvent également vous indiquer qu’il est temps de procéder au remplacement des plaquettes :

  • ! Vous entendez des crissements ou des grincements au moment du freinage. C’est le symptôme le plus clair et c’est le signe que les plaquettes de frein sont tellement usées que les plaques de support métalliques entrent en contact directement avec le métal du rotor.
  • ! La voiture tire d’un côté. L’usure des plaquettes de frein peut expliquer en partie ce problème.
  • ! Vous ressentez des vibrations. Des sensations de vibrations lorsque vous freinez un peu brusquement, peuvent indiquer que les plaquettes de frein sont usées ou surchauffées ou même que les rotors sont déformés.
  • ! Vous pouvez procéder à un contrôle visuel. Si vos roues le permettent, vous pouvez voir l’extérieur de vos plaquettes de frein et vérifier l’usure. En règle générale, s’il reste 3 mm ou moins de plaquettes, il est temps d’acheter un nouveau jeu.
  • ! L’usure est indiquée par un témoin lumineux. Sur certains véhicules modernes, un capteur permet de vous prévenir que les plaquettes de frein ont atteint un certain niveau d’usure grâce à un témoin lumineux sur le tableau de bord.

Le remplacement de vos plaquettes de freins doit toujours se faire par paire, car l’usure est assez uniforme. Si vous avez les connaissances nécessaires, vous pouvez procéder au remplacement vous-même. Dans le cas contraire, faites appel à un garage.

Un dernier point important à prendre en compte : il faut savoir que les plaquettes de frein neuves nécessitent une période de rodage allant de 500 à 1 000 kilomètres en fonction de leur utilisation. Soyez attentif à votre conduite lorsque vous venez de les changer.

Conclusion

Comme tous les composants soumis à de fortes contraintes, les plaquettes de freins peuvent s’user rapidement. Il est donc très important de suivre les recommandations du fabricant et de procéder à une inspection visuelle régulière. Changer ses plaquettes de freins, c’est également l’opportunité de monter en gamme. Il n’est pas nécessaire de se tourner directement vers les composants sportifs destinés aux professionnels, de nombreuses marques proposent simplement des plaquettes de freins qui offrent de meilleures performances que les pièces d’origine, pour un tarif à peine plus élevé.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *