La direction assistée : fonctionnement, défaillances, entretien

La direction assistée : fonctionnement, défaillances, entretien

Tous les conducteurs ayant eu le plaisir de se garer avec une voiture un peu ancienne, sans direction assistée, se souviennent sûrement des efforts à accomplir pour tourner le volant. Les systèmes d’assistance à la direction sont d’abord apparus comme une option pour faciliter la conduite avant d’être disponibles en série sur toutes les voitures de tourisme. Nous allons voir quelles sont les caractéristiques de cette pièce, les dysfonctionnements possibles et comment l’entretenir.

La direction assistée, qu’est-ce que c’est ?

La direction assistée, qu’est-ce que c’est

La direction assistée est un système qui réduit l’effort requis par le conducteur pour tourner le volant. Sans cette assistance, la direction est particulièrement difficile à gouverner, en particulier lors de manœuvres à basse vitesse, comme pour se garer sur une place de parking, prendre un virage à 90 degrés en ville ou manœuvrer dans une station-service bondée par exemple.

Le système de direction d’une voiture est composé d’un nombre assez élevé de pièces, allant du volant, de la colonne et du pignon de direction, en passant par les cardans, les biellettes, les rotules et la crémaillère de direction. Cette dernière pièce est la plus importante, car c’est elle qui fait le lien entre le volant et les roues. Elle récupère les informations de mouvement envoyées depuis le volant et les restitue aux roues par l’intermédiaire des barres de direction et des rotules.

C’est également cette pièce qui est concernée par l’assistance. La direction assistée aide la crémaillère dans son mouvement pour faciliter le braquage des roues.

 La direction assistée remplit trois fonctions : 
  • i Soulagement : c’est une fonction purement mécanique. La direction assistée permet de réduire l’engrenage interne de la crémaillère et du pignon, ainsi que le diamètre du volant. La taille du volant peut ainsi être réduite et le lien entre le volant et les roues est plus direct, ce qui réduit le nombre de manœuvres nécessaires.
  • i Confort : la direction assistée permet de réduire l’effort nécessaire pour braquer les roues lors des manœuvres à basse vitesse.
  • i Sécurité : le système permet d’éviter les déviations involontaires et intempestives de la trajectoire, car il s’adapte aux conditions de conduite. Ainsi, la direction assistée offre une assistance maximale à basse vitesse et réduite à haute vitesse.

Les différents types de direction assistée

 On retrouve principalement trois types de direction assistée : 
  • La direction assistée hydraulique. C’est le système de prédilection jusqu’au début des années 2000. Il utilise un fluide hydraulique mis sous pression par une pompe entraînée par le moteur. Il est moins utilisé de nos jours, car il présente quelques inconvénients. La pompe fonctionne en permanence, même quand il n’y a pas besoin d’assistance, et ce système gaspille donc de l’énergie. Par ailleurs, le liquide hydraulique doit être constamment remplacé et on retrouve également des risques de fuites, ce qui peut entraîner des dommages en plus d’une perte de l’assistance.
  • La direction assistée électrique. C’est la norme sur les nouvelles voitures de nos jours. Elle utilise un moteur électrique qui tire son énergie du système électrique du véhicule pour fournir l’assistance à la direction. Des capteurs détectent le couple, ou l’effort, que le conducteur exerce sur le volant, et un ordinateur décide de la quantité d’assistance à ajouter. En plus, dans la plupart des systèmes, l’ordinateur modifie l’effort de direction en fonction de la vitesse du véhicule.
    Les avantages sont multiples : la consommation de carburant est réduite, il n’y a plus de liquide et ce système offre différentes options d’aide à la conduite. Dans cette optique, les voitures autonomes de demain reposeront sur la direction assistée électrique.
    La direction assistée électrique
  • La direction assistée électrohydraulique. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un hybride entre les deux systèmes. Elle fonctionne comme un système d’assistance hydraulique, mais la pression hydraulique est créée par un moteur électrique, au lieu d’une pompe entraînée par le moteur. Les problèmes de gaspillage d’énergie sont éliminés, mais ce système ne peut pas offrir tous les avantages d’une direction assistée électrique. De nos jours, elle n’est utilisée que sur quelques véhicules, dont certaines camionnettes de gros tonnage.

Les défaillances possibles

Les systèmes de direction assistée sont plutôt fiables, mais ne sont pas à l’abri des dysfonctionnements.

 Les dommages peuvent avoir différentes origines : 
  • ! Contamination du liquide. Sur les systèmes hydrauliques, un liquide contaminé peut user les raccords, obstruer le système de direction, créer une augmentation de la friction, et même provoquer la défaillance de certains composants, comme la pompe. Il est donc nécessaire de changer le liquide de direction assistée du véhicule à l’intervalle recommandé par le fabricant, comme indiqué dans le manuel du propriétaire.
  • ! Niveau de liquide incorrect. S’il y a trop de liquide, les soupapes et les joints risquent de céder sous la pression. En revanche, s’il n’y en a pas assez, le liquide ne peut pas exercer la force nécessaire pour faire tourner la voiture. Là aussi, il est nécessaire de remplacer le liquide dans les temps, tout en sachant qu’une fuite peut être responsable d’une perte de liquide qui conduira à une défaillance de la direction assistée.
  • ! Rupture de la courroie de direction. La courroie de direction permet de relier le moteur à la pompe de la direction assistée qu’elle entraîne. Si la courroie commence à rencontrer un problème (étirement, effilochage, corrosion ou rupture), cela peut entraîner la défaillance immédiate du système. Il est important de faire vérifier cette courroie lors de chaque entretien et de la remplacer si elle présente des signes d’usure, de vieillissement ou de détérioration.
  • ! Pompe de direction endommagée. C’est le composant principal des systèmes hydrauliques. Ce sont des composants relativement résistants, mais qui peuvent finir par s’user, notamment si la pression exercée est trop forte (en poussant le volant à fond d’un côté constamment par exemple). Si vous commencez à remarquer un bruit étrange lorsque vous tournez le volant, votre pompe est peut-être sur le point de tomber en panne.
  • ! Contraintes trop importantes. Le système est conçu pour résister lorsque vous roulez sur des nids de poules, des bosses ou si les roues reçoivent des chocs violents. Cependant, en subissant trop de contraintes trop rapidement, les pompes, courroies et autres composants du système de direction peuvent se briser. Si le véhicule n’est pas prévu pour (4X4 ou SUV), nous vous recommandons vivement d’éviter les routes particulièrement accidentées.

Le conseil d’Autodoc : la défaillance du système de direction assisté ne signifie heureusement pas que la voiture est inutilisable. Le volant reste relié aux différentes pièces du véhicule responsables de la direction et il est toujours possible de manœuvrer malgré une panne de la direction assistée. Vous risquez d’éprouver quelques difficultés d’adaptation au début, notamment pour les virages ou pour vous garer, mais vous pourrez tout de même conduire votre véhicule, ne serait-ce que pour rejoindre le prochain garage.

L’entretien de la direction assistée

Malgré les apparences, ce n’est pas très compliqué de s’assurer du bon état de marche de la direction assistée. Une conduite prudente et sans surprise devrait déjà vous assurer une longue durée de service sur plusieurs années et permettre d’éviter de faire peser les contraintes les plus lourdes sur le système. Bien sûr, une révision générale régulière est également conseillée pour mettre tous les atouts de votre côté.

 Les étapes de contrôle suivantes sont incontournables : 
  • i Vérification des tuyaux et de la pression de la direction assistée. Deux tuyaux accueillent le liquide de direction (haute pression et basse pression). Des fuites peuvent se former d’un côté comme de l’autre, il faut donc s’assurer qu’ils ne fuient pas.
  • i Vérification du liquide de direction. Lorsque vous faites une vidange, profitez-en pour vérifier les autres fluides dans votre véhicule (liquide de refroidissement, de frein et de direction assistée). Il est important de vérifier l’état d’encrassement et le niveau du liquide de direction.
  • i Vidange complète du système. Il faut la réaliser périodiquement, généralement tous les 4 ou 5 ans (consultez le manuel du propriétaire de votre voiture). Vous pouvez tout à fait la faire vous-même ou vous rendre dans un garage ou cela vous coûtera environ 70 euros.

Ces quelques conseils devraient vous permettre de rouler en toute sécurité pendant toute la durée de vie de votre véhicule et d’éviter de devoir faire remplacer le système de direction assistée (ce qui risque de vous coûter au minimum 1000 euros).

Conclusion : On s’habitue parfois tellement à certaines innovations technologiques qu’on oublie comment on a pu faire sans. C’est le cas du système de direction assistée, qui s’est imposé très rapidement sur tous les véhicules, car il facilite grandement la conduite. Bien entretenue, la direction assistée de votre voiture vous rendra service pendant de longues années. Le confort apporté semble tellement naturel qu’on aurait du mal à s’imaginer revenir en arrière.

[Total : 1   Average: 5/5]

    Commentaires – 3

  • @user_792466 30.01.2022
    Membre

    Bonsoir
    Quelles sont les pannes des volants à assistance électrique

    Répondre
    • @Juliette Delacour 31.01.2022
      Membre

      Bonjour ,
      merci pour ta question !
      Si jamais tu rencontres des difficultés à manœuvrer ou à tourner le volant, il y a de fortes chances que ta direction assistée soit en panne.
      Les problèmes de systèmes de direction assistée électrique sont :
      Câblage électrique usé
      Moteur endommagé
      Moteur EPS surchauffé en raison de manœuvres de direction prolongées agressives
      Pièces électroniques défectueuses.
      N’hésite pas à nous contacter pour toute autre demande.
      Cordialement, l’équipe Autodoc

      Répondre
  • @user_1090101 04.08.2022
    Membre

    bonsoir ou peut on trouver le bocal pour le liquide de direction assistée
    cordialement

    Répondre

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *