Lavage moteur et châssis de voiture

Lavage moteur et châssis de voiture

Chacun sait qu’il est facile de nettoyer sa voiture. Que vous choisissiez de vous diriger vers un tunnel de lavage ou que vous sortiez seau et éponge pour le faire vous-même, ce geste d’entretien est à la portée de tous. Mais d’autres parties du véhicule demandent aussi d’être shampouinées de temps à autres que beaucoup d’entre nous oublient : le châssis et le compartiment moteur. Toutes les parties de votre véhicule sont, de par leur exposition aux éléments, susceptible de s’encrasser au fil du temps. Le châssis est en première ligne face aux éclaboussures et projections de pierre lors du roulement. En hiver, le sel répandu sur les routes est particulièrement corrosif et s’attaque aux moindres recoins ou il peut se loger. La partie moteur n’est pas hermétique et de ce fait, pas à l’abri d’emmagasiner débris et poussières de toute sorte. Dès lors, un entretien régulier s’impose pour prévenir l’usure et la corrosion, qui reste heureusement à la portée de tous et de toutes les bourses. Nous vous expliquons ici comment faire.

Comment laver vous-même votre châssis

Du fait de sa position sous la voiture, le châssis n’est pas la partie la plus facile d’accès. Seau et éponges ne vous seront dès lors pas de grande utilité. À moins d’en être équipé à la maison, vous aurez besoin de vous rendre dans un centre de nettoyage afin d’avoir accès, dans le meilleur des cas tout d’abord à un souffleur, au minimum à un jet à haute pression. Vous pouvez vous aider d’un cric pour soulever légèrement votre voiture et accéder plus facilement au châssis.

Commencez par vous baisser pour accéder au châssis. Le mieux étant de vous allonger sur le dos, il pourrait être utile de vous équiper d’une couverture, d’un morceau de carton, ou mieux encore, d’un chariot mécanicien équipé de roulettes. À l’aide du souffleur, libérez le châssis des feuilles et cailloux qui s’y trouvent. Veillez à bien passer sur l’ensemble de la surface en insistant tout particulièrement sur les recoins, là où s’emmagasinent les déchets les plus récalcitrants. Une fois l’entier du châssis passé au souffleur, équipez-vous du jet à pression et recommencez l’opération sur l’ensemble du châssis. L’eau aura alors le double avantage de dissoudre les éléments solubles tels que le sel et sa pression et température permettent de s’attaquer aux déchets les plus incrustés.

Peut-on laver son moteur soi-même ?

La réponse est claire : oui. On peut nettoyer soi-même le compartiment moteur, mais il faut faire très attention à ne rien endommager. Avant de le faire, il faut également demander au constructeur si le modèle en question le permet. Attention, sur les voitures modernes, l’électronique est omniprésente. Si l’on ne prend pas de précautions lors du lavage du moteur, on risque d’endommager l’électronique sensible du véhicule. Certains constructeurs interdisent totalement le lavage du moteur, sous peine de perte de garantie. Il faut également disposer d’un espace de lavage approprié. L’entrée de la cour ou le parking dans la rue sont à exclure. En règle générale, les stations de lavage en libre-service interdisent également le nettoyage du compartiment moteur, car l’huile qui s’écoule peut atteindre la nappe phréatique. Le lavage du moteur n’est donc autorisé que dans les stations de lavage équipées d’un séparateur d’huile, qui empêche toute pollution de l’environnement.

Comment laver vous-même votre moteur

Afin de procéder au nettoyage de votre compartiment moteur, équipez-vous tout d’abord d’une paire de gants pour éviter toute coupure.

 Une fois le capot relevé suivez les étapes suivantes: 
  1. Retirez tous les déchets visibles du compartiment moteur. Ceux -ci peuvent être des feuilles, brindilles, petits cailloux, etc.
  2. Faites tourner le moteur environ cinq minutes avant de procéder au nettoyage. La chaleur émise par le moteur rend la graisse présente dans le moteur plus malléable et  peut vous permettre de nettoyer les parties graissées du moteur plus efficacement.
  3. Retirez les parties électriques du moteur, celles pouvant être endommagées en cas de nettoyage à l’eau. Le plus simple sera de commencer par retirer la batterie que vous nettoierez séparément. Pensez ensuite à couvrir l’ensemble des câbles et connecteurs exposés à l’aide de protections en plastiques telles que bandes adhésives. Pensez à protéger les parties sensibles telles que bougies d’allumage.
  4. Munissez-vous d’une brosse et d’un produit dégraissant à pulvériser de votre choix. Pulvérisez celui-ci sur l’ensemble du compartiment moteur en insistant sur les parties particulièrement sales ou grasses. À l’aide d’une brosse, attaquez-vous au déchets et à la saleté incrustés. Répétez l’opération si nécessaire.
  5. Aspergez le compartiment moteur d’un peu d’eau pour le débarrasser de la saleté détachée. Évitez les jets à trop haute pression qui pourraient causer des dommages aux branchements électriques.
  6. Essuyez l’ensemble du compartiment moteur à l’aide d’un chiffon

Et voilà, votre moteur est comme neuf ! Nous vous conseillons fortement de procéder maintenant au nettoyage de la carrosserie de votre voiture. Un nettoyage régulier et le garant d’un véhicule soigné résistant à l’usure et à la corrosion. Dans l’idéal, un nettoyage régulier, au minimum tous les mois, s’impose.

Combien coûte un lavage de moteur chez un professionnel ?

Pour être sûr de ne pas se tromper,vous pouvez faire appel à un professionnel. Les garages ne disposent pas seulement d’aires de lavage appropriées à un lavage de moteur respectueux de l’environnement. Ils possèdent également le savoir-faire nécessaire. De nombreux garages utilisent également la méthode de la glace sèche : du dioxyde de carbone à très basse température est pulvérisé sur le moteur, ce qui fait littéralement éclater la saleté, le tout tout  sans humidité, de sorte qu’aucun dommage n’est à craindre pour l’électronique. Cerise sur le gâteau : l’investissement financier pour un nettoyage professionnel du moteur reste limité, entre 30 et 70 euros.

Résumé

Le nettoyage régulier fait partie de l’entretien de base de votre voiture. Les éléments aussi bien climatiques que routiers mettent votre châssis et compartiment moteur à rude épreuve. Corrosion, sel, débris d’arbres et autres s’accumulent en permanence et vont se loger dans les moindres recoins du véhicule. Avec quelques bonne routines de nettoyage, il vous est possible de parer efficacement à ses inconvénients et de vous économiser par la même des frais inutiles. Dans cet article, nous vous expliquons comment procéder facilement au nettoyage du châssis et du moteur de votre voiture.

    Commentaires – 1

  • @user_1215877 29.10.2022
    Membre

    La moteur on les lave ?
    Produit qu’on utilise

    Répondre

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *