test

Сomment déshumidifier une voiture ?

Сomment déshumidifier une voiture

Une voiture constamment humide peut poser de réels problèmes. Entre l’odeur de moisi dont on ne peut pas se débarrasser, même après un nettoyage en profondeur, la buée et les gouttelettes sur les vitres qui limitent la visibilité, et les tapis de sol mouillés tous les matins, cela rend non seulement l’habitacle désagréable, mais pose des risques à long terme. Il ne faut surtout pas ignorer les signes d’un habitacle ou coffre humide, et prendre la situation très au sérieux pour limiter les dangers qui l’accompagnent. Voici quelques conseils pour déterminer si l’humidité s’est installée dans votre voiture et pour vous en débarrasser si c’est le cas.

Comment diagnostiquer une voiture humide ?

Comment diagnostiquer une voiture humide

Il est simple de voir si votre voiture est victime d’un surplus d’humidité. Un des signes précurseurs est une odeur de moisi. Si vous sentez une telle odeur, procédez à un nettoyage en profondeur. Si l’odeur est toujours là après le nettoyage, alors il faut y jeter un œil de plus près. Examinez votre véhicule et cherchez des signes de moisissure à l’intérieur du véhicule.

Testez l’humidité sous l’espace sous les pieds : utilisez un torchon ou un chiffon et pressez sur le tapis de sol. Si votre voiture est humide, alors cet endroit le sera particulièrement, et cela se verra sur le tissu. Les sièges peuvent également stocker de l’humidité.

Un troisième signe d’humidité est des vitres embuées et / ou verglacées, selon la température extérieure.

Pourquoi est-ce un problème ?

L’humidité dans l’habitacle est non seulement désagréable, mais peut également causer des problèmes plus ou moins importants envers la santé du conducteur et des passagers. À court terme, le chauffage peut ralentir les effets nocifs de l’humidité, mais il y a de fortes chances que vous développiez les symptômes suivants (entre autres) si vous y êtes exposé à long terme :

  • ! Allergies
  • ! Irritation des yeux
  • ! Problèmes respiratoires
  • ! Toux
  • ! Essoufflement
  • ! Asthme

Il est donc important pour votre santé et votre confort de trouver la source de l’infiltration d’eau dans votre véhicule.

Quelles sont les origines possible d’un intérieur humide ? Quelles solutions ?

L’humidité rentre naturellement dans le véhicule à force de l’utiliser, en particulier si vous rentrez régulièrement d’un environnement mouillé ou enneigé. De manière générale, cette humidité se dissipe naturellement grâce à la climatisation, qui déshumidifie l’habitacle même en hiver. Cependant, cela ne suffit pas toujours, et vous pouvez vous retrouver avec un sérieux problème d’accumulation d’eau, qu’il faut vite régler avant qu’il n’empire.

L’intérieur humide de votre véhicule peut également être la conséquence d’autres facteurs. Il est important de déterminer tout d’abord d’où votre problème d’humidité vient afin de pouvoir le résoudre et éviter une récidive.

  1. Eau de pluie
    • L’eau de pluie peut s’infiltrer dans votre véhicule à cause d’un défaut d’étanchéité du toit. Si vous remarquez que vos sièges ont tendance à être mouillés, ce peut être la cause de votre problème d’humidité.
    • Les fuites de l’encadrement des vitres peuvent aussi laisser entrer l’eau de pluie. Dans ce cas, l’encadrement devient rapidement rouillé.
    • Enfin, la conduite d’évacuation d’eau de pluie installée sous la baie du pare-brise peut se retrouver bouchée par des feuilles ou de la poussière, et ainsi permettre à l’eau d’infiltrer l’habitacle. Il suffit de rincer les canaux d’évacuation pour résoudre ce problème.
  2. Eau venant du fond du véhicule
    • L’eau peut provenir du dessous de la voiture et s’infiltrer à travers la tôle de fond. Les tôles de fond sont toutes équipées d’un déversoir sous le tapis, soit un objet en caoutchouc servant à récupérer le surplus de peinture lors de la fabrication du véhicule. Ces déversoirs vieillissent avec le temps, et peuvent s’abîmer ou même tomber. Il est facile et rapide d’identifier cette source d’humidité, et il suffit de reboucher les trous avec du silicone.
    • L’eau peut cependant provenir d’en-dessous, à cause de trous créés par la rouille. Cette source pose de plus gros problèmes, car elle rend non seulement votre véhicule dangereux, mais la réparation doit alors être effectuée par un professionnel, ce qui peut se révéler coûteux. Il est important de vérifier si la rouille n’a pas attaqué d’autres parties du véhicule.
  3. Chauffage
    • Enfin, la dernière cause courante d’un sol d’habitacle humide est une fuite provenant de l’élément de chauffage, souvent causée par un échangeur de chaleur défectueux. Pour déterminer si votre problème provient de là, vérifiez tout d’abord le niveau du frigorigène. L’échangeur de chaleur est relié au circuit de refroidissement, et le moteur perd en frigorigène si cette pièce est défectueuse. Ensuite, allumez le chauffage et la ventilation au niveau du pare-brise. Si vous remarquez que ce dernier s’embue, il est bien possible que l’échangeur de chaleur ne fonctionne pas correctement.
    • Pressez un tissu blanc sur la surface mouillée du sol. Si le liquide absorbé est clair, c’est probablement de l’eau provenant du dessous du véhicule ou du toit, et s’ il est de la même couleur que le liquide de refroidissement, la fuite provient du chauffage.
    • L’échangeur de chaleur ne coûte pas cher, mais peut être difficile à installer. Faites-le faire par un professionnel, ou renseignez-vous et prévoyez plusieurs jours pour le remplacer vous-même.

Comment rendre à un véhicule son confort initial ?

Une fois que vous avez trouvé et résolu la source de l’infiltration d’eau dans votre véhicule, suivez les conseils suivants pour vous débarrasser de l’humidité accumulée.

  1. Textiles
    Le sol de votre voiture aura tendance à accumuler la majorité de l’eau causant l’odeur de moisi dans votre véhicule. Vérifiez les paillassons et tapis de sol ainsi que le tissu isolé sous les tapis. S’il sent fortement le moisi, il vous faudra le changer. Vous pouvez ensuite nettoyer les tapis de sol et paillassons au nettoyeur à pression et au savon. Une fois propres et secs, vous pouvez les replacer dans le véhicule.
  2. Humidité résiduelle
Enlever humidité voiture

Pour terminer, voici deux conseils pour éviter de rencontrer ce problème à l’avenir : placez des journaux au sol en automne et en hiver pour absorber l’eau que vous rapportez dans votre voiture, et nettoyez et aérez votre véhicule régulièrement.

AUTODOC CLUB
Votre page de profil est votre assistant personnel.

Pour suivre les frais auto, tenir un journal, un calendrier de remplacement et enregistrer notes et documents préférés