Transport des chiens en voiture : correct et sûr

Transport des chiens en voiture : correct et sûr

Voyager avec un animal de compagnie peut poser plusieurs risques, non seulement envers l’animal, mais également envers le conducteur et / ou les passagers. Le Code de la route ne mentionne pas spécifiquement le transport des chiens en voiture, mais laisse entendre que la disposition des passagers ne doit poser aucun danger envers le conducteur, les passagers, les autres usagers de la route, ni envers lui-même. Un chien pouvant être considéré comme un passager, il est essentiel de respecter ces règles, sans quoi vous risquez une amende. Une amende pour animaux circulant en liberté dans le véhicule est de 4e classe, et peut vous coûter jusqu’à 375 €.

Il est nécessaire de prendre des mesures préventives pour assurer la sécurité et le confort de l’animal lors de son transport. Un animal en voiture peut vite paniquer, et même ceux qui ont l’habitude de voyager peuvent être imprévisibles. Un animal libre dans l’habitacle peut sauter sur le conducteur ou les passagers, se faufiler entre vos jambes, et par conséquent vous déconcentrer et potentiellement causer un accident. De plus, en cas de freinage brusque ou d’accident, qu’il soit dû à l’animal ou non, celui-ci peut être blessé ou projeté à travers le pare-brise, et peut également blesser les passagers. Le transport de votre animal de compagnie est donc une procédure délicate et à prendre sérieusement.

Nous vous recommandons donc les précautions suivantes à suivre lorsque vous voyagez avec votre chien ou chat.

Attacher son animal

Pour réduire les risques de dangers lors du transport de votre chien ou chat, il est impératif de restreindre sa liberté de mouvement. Le Code de la route n’impose pas de méthode spécifique à ce sujet, vous avez donc plusieurs options selon votre type de véhicule.

Si vous transportez un chat, il suffit de le conserver dans son panier (fermé, bien évidemment), soit posé sur le plancher, soit attaché à la banquette.

 Pour les chiens, plus d’options s’offrent à vous : 
  • i La ceinture, ou laisse, de sécurité pour chien est un accessoire pratique qui vous permettra de l’attacher à un des sièges, idéalement sur la banquette arrière. Un chien sur le siège passager peut distraire le conducteur. Elle s’accroche aux clips de la ceinture de sécurité normale. Il existe certains modèles sous forme de harnais de sécurité ou de siège automobile. Cette option vous permet de bien attacher votre chien et est pratique, mais n’assure pas sa sécurité en cas d’accident, il peut par exemple être blessé par la laisse.
    La ceinture, ou laisse, de sécurité pour chien
  • i Les boîtes, cages, et caisses de transport pour chien sont un moyen simple de faire voyager votre animal de compagnie en sécurité. Elle est généralement placée dans le coffre. C’est l’option la plus sécurisée en cas d’accident, car l’animal n’est pas physiquement attaché, mais sa liberté reste restreinte, lui évitant les plus gros dommages. Cette option est particulièrement recommandée pour les animaux qui ne tiennent pas en place ou n’ont pas l’habitude des transports automobiles.
    Les boîtes, cages, et caisses de transport pour chien
  • i Si vous avez un break, vous pouvez opter pour une barrière de sécurité. Il suffit d’installer un filet ou une grille de protection entre l’habitacle et le coffre, et de le faire monter dans le coffre, où il sera séparé de l’habitacle. Pour conserver un sol propre, il existe des protections de coffre spéciales. C’est un choix idéal pour un chien ayant l’habitude de voyager en voiture.
    Grilles auto pour animal

Votre choix dépendra de votre type de véhicule, de la taille de votre chien, et bien évidemment de vos préférences personnelles. La caisse de transport est certainement l’option la plus sécuritaire et versatile. Habituez votre animal le plus tôt possible aux voyages en voiture pour éviter qu’il ne soit trop stressé, ce qui peut déconcentrer le conducteur. Enfin, n’oubliez pas d’aérer l’habitacle, surtout lors de fortes chaleurs.

Faire des pauses

Lors de longs voyages, il est recommandé de faire des pauses toutes les deux heures, et en particulier si vous transportez un animal. Si votre animal est agité, arrêtez-vous plus souvent pour lui donner une chance de se détendre un peu. Ne laissez pas votre animal seul dans la voiture ! Donnez-lui de l’eau et de petites quantités de nourriture, emmenez-le se dégourdir les pattes en laisse (même si c’est un chat, car il peut prendre peur à cause de l’environnement inconnu et des bruits de voitures). Vous pourrez ainsi lui permettre de faire ses besoins, et de jouer un peu avec lui pour qu’il soit plus à l’aise. Vous pouvez également lui donner quelques jouets pendant le voyage pour le distraire.

Ne pas le laisser seul

Lors de vos pauses, ne laissez pas votre animal seul sauf si c’est absolument nécessaire. C’est une règle de base à respecter dans tous les cas, même pour une courte durée et surtout lorsqu’il fait chaud. Le Code pénal spécifie qu’ « aucun animal ne doit être enfermé dans un coffre de voiture ne disposant pas d’un système d’aération. Si l’animal reste dans un véhicule à l’arrêt, toute disposition doit être prise pour que l’animal ait assez d’air (…) ». Le non-respect de cette loi est puni de 750€ d’amende. Si vous devez impérativement laisser votre animal de compagnie seul, allumez la climatisation même si la température extérieure ne vous paraît pas si élevée, car les voitures montent rapidement en température, et un chien peut mourir d’un coup de chaleur en quelques minutes seulement !

Papiers

Lors du transport de votre animal dans l’Union Européenne, il est impératif que vous vous munissiez de son passeport. Le passeport animal européen à visée sanitaire est établi par un vétérinaire et est obligatoire pour voyager avec un chien, chat ou furet à travers l’Union Européenne.

De plus, votre animal doit être pucé, ou avoir été tatoué avant le 3 juillet 2011 (le tatouage doit être bien visible). Pour les voyages au Royaume-Uni, un chien doit être âgé d’au moins trois mois et vermifugé (confirmé sur le passeport).

Conseils généraux

 Enfin, quelques conseils généraux avant que vous embarquiez votre animal de compagnie : 
  • i Ne le nourrissez pas moins de 3 heures avant votre départ, afin de réduire le risque de vomissement pendant le voyage.
  • i Si votre animal a le mal des transports, demandez conseil à un vétérinaire.

Conduisez prudemment pour la sécurité de votre ami à fourrure et la votre !

[Total : 0   Average: 0/5]

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *