VSC : qu’est-ce que c’est ? Types et principes de fonctionnement

VSC : qu’est-ce que c’est ? Types et principes de fonctionnement

Le VSC (Vehicle Stability Control) est un système utilisé sur les voitures Škoda, Chevrolet, Kia, Hyundai, Toyota, Lexus et Lada. Il sert à prévenir le patinage et le dérapage et à maintenir la trajectoire désirée du véhicule pendant une manœuvre, ce qui améliore la maniabilité et la sécurité.

Comment fonctionne le VSC

L’unité de commande du système analyse les signaux en provenance du capteur de taux de lacet, du capteur de décélération et des capteurs de vitesse des roues. La direction réelle dans laquelle le véhicule se déplace est déterminée. Les données reçues sont ensuite comparées avec les lectures du capteur d’angle du volant, du capteur de pression du système de freinage et de position du commutateur de feu de stop.

Une différence entre la direction réelle et la direction désirée active le VSC. Une fois activé, il engage les systèmes de freinage antiblocage et de contrôle de traction. Les roues individuelles sont alors ralenties. Grâce à ce système, la puissance du moteur est redistribuée entre les roues et la trajectoire de conduite est restaurée. À vitesse élevée, le système change l’angle d’ouverture du papillon des gaz, réduisant ainsi la vitesse de la voiture.

Voitures populaires équipées de VSC

  • Škoda Octavia II ;
  • Lexus GS III ;
  • Chevrolet Tracker, Niva ;
  • Toyota C-HR AX10 ;
  • Hyundai Solaris, i30 II, III ;
  • Kia Sorento III.

Raisons pour lesquelles le système peut tomber en panne

  • Les roues ne sont pas alignées correctement.
  • Des roues de taille inadaptée ont été montées.
  • La bobine d’allumage est défectueuse.
  • Du carburant de mauvaise qualité est utilisé.
  • Le capteur d’oxygène tombe en panne.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *