Comment laver sa voiture soi-même

Comment laver sa voiture soi-même

Quoi de plus facile et rapide que de laver sa voiture dans un tunnel de lavage ? Cependant, bien que le lavage à la main prenne du temps et demande d’y mettre du sien, les résultats se révèlent souvent bien meilleurs. De plus, les économies réalisées lorsque vous bichonnez vous-même votre carrosse ne sont pas négligeables. Il y a mille raisons de vouloir nettoyer sa voiture soi-même, mais il n’y a pas mille façons de le faire facilement, efficacement, économiquement et légalement ! Nous vous expliquons ici comment vous y prendre.

Ce qu’il vous faut pour laver votre voiture vous-même

Maintenant que vous savez tout, vous êtes prêts à laver votre voiture en toute sécurité pour votre voiture et pour l’environnement. Pour bien procéder au lavage du véhicule, il vous faudra quelques instruments et un peu de bonne volonté. Commencez par rassembler :

  • Deux seaux
  • Un tuyau relié au robinet
  • Une ou des éponges
  • Une brosse, ou même une brosse à dents
  • Du détergent pour carrosserie, choisissez des produits respectueux de l’environnement et biodégradables
  • Une peau de chamois

Placez votre véhicule de préférence à un endroit avec de l’ombre. D’une part, ce sera plus agréable pour vous, d’autre part, les rayons du soleil risquent sinon de faire sécher la carrosserie avant même que vous ayez pu terminer les nettoyages, laissant de vilaines traces d’eau et de produits de nettoyage.

Comment bien laver sa voiture soi-même, méthode pas à pas

Vous êtes désormais prêt à vous lancer dans le nettoyage à fond de votre véhicule? Vous avez enfilé des habits peu dommage et confortables ? Avant toute chose, prenez garde aux conseil suivants :

  • Commencez par vérifier que toutes les vitres sont relevées, afin de ne pas laisser entrer d’eau dans l’habitacle
  • Rentrez l’antenne radio ou retirez-la si possible
  • Procédez pas à pas et de haut en bas, terminez toujours le lavage d’une partie en entier avant d’attaquer la suivante
  • Ne séchez l’entier du véhicule qu’à la toute fin du lavage

Cette fois, nous pouvons commencer : 

  • Mélangez l’eau et le détergent ou shampooing pour voiture dans le seau, référez-vous pour ce faire aux instructions sur l’emballage.
  • Remplissez le deuxième seau d’eau claire, le premier seau sert au lavage, le deuxième pour le rinçage
  • À l’aide du tuyau d’arrosage, aspergez la voiture d’eau afin de chasser les gros détritus tels que feuilles d’arbre etc. Attardez-vous particulièrement sur les roues qui sont souvent les plus sales
  • En commençant par le toit, shampouinez les différentes parties du véhicule, grattez les saletés incrustées telles que insectes et autres à l’aide d’une brosse
  • Rincez à l’eau clair
  • Pensez à rincer régulièrement vos éponges et brosses à l’eau clairs afin de ne pas simplement répandre la saleté
  • Nettoyez les roues et les jantes en tout dernier. Comme il s’agit des parties les plus sales du véhicule, vous éviterez de faire remonter la saleté sur les parties supérieures du véhicule. Utilisez une brosse pour bien enlever toute la crasse qui s’y trouve. Aspergez le dessous du châssis.
  • Rincer à nouveau l’äentier du véhicule, comme toujours, en allant de haut en bas.
  • Avec un chiffon du type peau de chamois, lustrez la carrosserie tout en la faisant sécher.
  • Passez un coup de polish pour la faire briller si vous le voulez

Aspects légaux

Chacun peut être tenté de laver sa voiture dans la rue plutôt que dans le garage de sa maison. Il s’agit même d’une pratique courante. Attention toutefois, car la loi est très claire et interdit cette pratique ! En effet, selon l’article 99-3 du Règlement sanitaire départemental portant sur la propreté des voies et des espaces publiques, « Le lavage des voitures est interdit sur la voie publique, les voies privées ouvertes à la circulation publique, les berges, ports et quais ainsi que dans les parcs et jardins publics ». Le but de cette mesure est d’éviter le déversement d’eaux usées sur la voie publique et dans le système de canalisations. Des considérations environnementales entrent également en jeu, des résidus d’hydrocarbures pourraient en effet se répandre dans les sols environnants et porter préjudice à la faune et à la flore qui s’y trouvent. En cas de non-respect de la loi, le contrevenant s’expose à une amende de 450 € (selon l’article 7 du décret 2003-462). S’il est prouvé que les déversements d’eaux usées sont la cause d’une pollution, le responsable encourt une peine de prison de 2 ans, ainsi qu’une amende de 75 000 € (selon l’article L.216-6 du code de l’environnement).

Précautions à prendre

Le lavage de véhicules sur un terrain privé n’est autorisé que si les eaux usées qui en résultent ne sont pas déversées dans les égouts ou dans un cours d’eau voisin ouvert, mais s’écoulent sur le terrain lui-même. Il convient de tenir compte des points suivants – dans la mesure où les statuts locaux n’interdisent pas déjà le lavage de manière générale. En raison de ces données légales et aussi par respect de l’environnement, il est primordial de prendre quelques précautions : 

  • Préférez un nettoyage de votre voiture dit “ à sec”. Cela ne veut pas dire que vous aurez à vous passer d’eau. Mais un nettoyage au jet sous pression consomme jusqu’à 100 litres d’eau, un nettoyage à la maison classique au jet d#eau jusqu’à 60 litres. Un nettoyage dit “ à sec “ ne demande que de 6 à 10 litres, soit l’équivalent de deux seaux, servant uniquement à rincer les produits appliqués localement.
  • Le lavage du moteur est interdit.
  • Le véhicule ne doit être nettoyé qu’à l’eau claire et p. ex. avec des éponges, des brosses (pas de jet de vapeur ou autre), les produits de nettoyage chimiques sont interdits.
  • Préférez un nettoyage de votre voiture dit “ à sec”. Cela ne veut pas dire que vous aurez à vous passer d’eau. Mais un nettoyage au jet sous pression consomme jusqu’à 100 litres d’eau, un nettoyage à la maison classique au jet d#eau jusqu’à 60 litres. Un nettoyage dit “ à sec “ ne demande que de 6 à 10 litres, soit l’équivalent de deux seaux, servant uniquement à rincer les produits appliqués localement.
  • Le lavage du moteur est interdit.
  • Le véhicule ne doit être nettoyé qu’à l’eau claire et p. ex. avec des éponges, des brosses (pas de jet de vapeur ou autre), les produits de nettoyage chimiques sont interdits.
  • Préférez un nettoyage de votre voiture dit “ à sec”. Cela ne veut pas dire que vous aurez à vous passer d’eau. Mais un nettoyage au jet sous pression consomme jusqu’à 100 litres d’eau, un nettoyage à la maison classique au jet d#eau jusqu’à 60 litres. Un nettoyage dit “ à sec “ ne demande que de 6 à 10 litres, soit l’équivalent de deux seaux, servant uniquement à rincer les produits appliqués localement.
  • Le lavage du moteur est interdit.
  • Le véhicule ne doit être nettoyé qu’à l’eau claire et p. ex. avec des éponges, des brosses (pas de jet de vapeur ou autre), les produits de nettoyage chimiques sont interdits.

Résumé

Il n’est pas difficile de nettoyer sa voiture soi-même. Il suffit d’un peu de temps, de bonne volonté et d’un peu de matériel. Dans cet article, nous vous expliquons pas à pas comment procéder vous-même au nettoyage de votre voiture et quelles précautions prendre.

[Total : 0   Average: 0/5]

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *