Top 7 des véhicules à gaz : GPL et GNC

Top 7 des véhicules à gaz : GPL et GNC

Avec l’avancée de la technologie de véhicules électriques, le GPL n’est pas très populaire en France. Cette option écologique ne représentait que 260 000 véhicules en France en 2017, pour 14 millions de véhicules GPL en Europe. Cependant, le gouvernement a mis en place des aides pour développer ce secteur, afin d’accélérer la décarbonisation des moyens de transport dans l’hexagone. Il se pourrait donc que le GPL et le GNV connaissent une importante croissance dans les prochaines années, et nous avons sélectionné les meilleures options pour vous faciliter le choix.

Qu’est-ce que le GPL ?

Qu’est-ce que le GPL

Le gaz de pétrole liquéfié, ou GPL, est le carburant alternatif le plus populaire au monde. Plus de 8 millions de véhicules dans le monde roulent au GPL. Les véhicules GPL disposent de deux réservoirs séparés, un pour le GPL, un pour l’essence. Lorsque les deux carburants sont utilisés en combinaison, l’autonomie du véhicule augmente drastiquement. Ce système de bicarburation conserve la fiabilité, l’efficacité, et la sécurité d’un véhicule à essence ou diesel, et ne présente pas de risques augmentés en cas d’accident.

Qu’est-ce que le GNV ?

Qu’est-ce que le GNV

GNV signifie “gaz naturel pour véhicules”, c’est-à-dire du gaz naturel comprimé jusqu’à une pression de 200 à 300 bars. Il est issu de la méthanisation (dégradation de déchets) et conservé dans un réservoir spécial équipé sous le plancher du véhicule pour conserver le volume de l’habitacle. Certains véhicules roulant au GNV disposent également d’un réservoir à essence qui prend le relais lorsque le réservoir à GNV est vide. Le GNV est une solution plus propre que l’essence, car le gaz a moins d’impact sur l’environnement.

Quels sont les avantages des véhicules à gaz ?

Avec la transition écologique française, le GPL et le GNV deviennent progressivement de plus en plus populaires. Les modes de déplacement “verts” sont vivement encouragées par le ministre de la Transition écologique afin d’atteindre son but : la fin de l’essence et du diesel d’ici 2040.

Les véhicules roulant au GPL et au GNV sont en effet plus respectueux de l’environnement que les véhicules à essence ou diesel. Le GPL émet en moyenne 95 % de monoxyde de carbone de moins que l’essence. À savoir, la norme réglementaire d’émission de dioxyde de carbone en France est limitée à 1000 mg/km, et une voiture roulant au GPL émet en moyenne 63 mg/km. Les véhicules roulant au GNV, quant à eux, n’émettent, contrairement au diesel, aucune particule fine (les impuretés qui rendent la fumée d’échappement noire) et 25 % de dioxyde de carbone et 80 % d’oxyde d’azote de moins que les véhicules à essence, les rendant meilleurs pour l’environnement. Le GPL est composé de butane et de propane, et peut être produit à partir de biogaz, c’est-à-dire grâce à la fermentation de déchets ménagers, qui produisent naturellement ces gases. C’est un avantage écologique indéniable, le rendant un des carburants du futur.

C’est pour ces avantages écologiques qu’une prime est allouée aux particuliers pour encourager et faciliter la conversion d’un véhicule diesel ou essence à un véhicule plus propre.

 Les avantages fiscaux des véhicules GPL et GNV sont multiples : 
  • + exonération totale ou partielle des frais de carte grise
  • + mécanique durable grâce à moins de résidus issus de la combustion, donc frais d’entretien réduits par rapport aux véhicules diesel et essence
  • + pas de Taxe sur les Véhicules de Société (TVS) pour tout véhicule émettant moins de 1000 mg de CO2/km (norme française, une voiture au GPl en émet en moyenne 63 mg/km), et exonération de la TVS pendant 2 ans pour les véhicules GNV émettant moins de 110 g de CO2/km
  • + baisse de la TVA pour les véhicules GPL jusqu’à 2022
  • + coût du carburant moindre : les véhicules GPL et GNV consomment plus que les véhicules à essence (15 à 20 % en plus que l’essence pour le GPL, et environ 30 % de plus que le diesel pour le GNV), cependant le GPL est deux fois moins cher à l’achat que l’essence et le GNV est 10 à 30 % moins cher que le diesel. Ce sont les combustibles les moins coûteux sur le marché avec l’éthanol.
    Voiture gpl avantages

Enfin, le dernier avantage du GPL que nous allons inclure ici est son autonomie. Les véhicules GPL sont équipés de deux réservoirs, un strictement pour l’essence, l’autre strictement pour le gaz. Bien sûr, ces deux carburants ne sont pas interchangeables, mais fonctionnent ensemble, en bicarburation. Le moteur fonctionne tout d’abord grâce à l’essence lorsqu’il tourne à froid, puis au GPL jusqu’à ce que le réservoir de ce dernier soit vide, puis l’essence reprend le dessus. Avec les deux réservoirs remplis de leurs carburants respectifs, une voiture GPL peut facilement atteindre un niveau d’autonomie de plus de 1 000 km. De plus, les véhicules au GPL ne sont pas soumis aux restrictions de circulation, soit la circulation alternée, mises en place en périodes de pic de pollution. Les voitures au GNV développent le même couple que les versions à essence équivalentes, tout en offrant une autonomie supérieure. Ils sont particulièrement silencieux et n’émettent aucune fumée.

Leurs inconvénients

Les véhicules GPL et GNV semblent idéaux comme remplacement pour l’essence et le diesel. Pourquoi ne sont-ils pas plus populaires ? Tout simplement car il existe plusieurs obstacles à leur popularisation.

Tout d’abord, il n’existe que très peu de modèles offrant ces modes de carburation sur le marché, et encore moins d’entre eux sont disponibles en occasion. Sur 22,4 millions de véhicules roulant au GNV dans le monde, seulement 14 000 sont en circulation en France.
Ces véhicules sont également souvent plus chers, et la différence de prix ne devient rentable que pour les gros rouleurs, ou alors en occasion. C’est le plus gros inconvénient de ces véhicules.

voiture gpl inconvénients

Le manque d’infrastructures pour ces carburants est flagrant : pour l’instant, le GPL n’est disponible que dans une station sur six en France, en faisant un désavantage non négligeable. Pour remédier à ce problème cependant, vous pouvez télécharger une carte vous montrant toutes les stations GPL et GNV en France, et vous pouvez bien sûr rouler à l’essence jusqu’à ce que vous puissiez faire le plein de gaz. Cependant, même si le gouvernement semble favoriser le développement des véhicules électriques, la directive européenne Alternative Fuels Infrastructures et la loi de transition énergétique soutiennent l’alternative écologique représentée par les véhicules au gaz. Dès lors, de plus en plus de stations de distribution de GNV et de GPL seront créées dans les années à venir.

GPL ou GNV ?

La différence principale à prendre en considération lors du choix entre GPL et GNV est le fait que l’un est stocké sous forme liquide, l’autre sous forme de gaz. Dès lors, les véhicules au gaz naturel présentent moins de risques d’inflammation, car le gaz se dissipe dans l’air en cas de fuite. Il est donc possible de garer un véhicule au GNV en parking souterrain. Les réservoirs à gaz sont aussi plus résistants en cas de collision, réduisant donc les risques liés au carburant lors d’un accident.

Modèles :

Dacia Duster GPL

Pièces détachées pour Dacia Duster
  • i Dacia est le plus gros fabricant de voitures GPL, la marque propose toute une gamme de modèles à moteur à bicarburation.
  • i Le Dacia Duster est un SUV à bicarburation, disponible à partir de 12 790 euros pour le modèle à finition de base. Avec ses 110 chevaux, il peut atteindre 169 km/h. Sa consommation de 8,1 litres de GPL par 100 km en fait un modèle gourmand en carburant, et il produit jusqu’à 141 grammes de CO2 par km.
  • i Ce n’est pas le modèle le plus écologique de tous, mais sa conception SUV le rend populaire, versatile, et confortable.

Skoda Citigo CNG Green Tec

Gaz naturel véhicule: Skoda Citigo

Cette voiture citadine au GNV est idéale pour la conduite urbaine. Sa petite taille en fait un véhicule pratique en ville. Elle tient jusqu’à 12 kg de gaz naturel, pour une autonomie d’environ 300 km. Développant 68 chevaux, elle atteint les 164 km/h en restant à très basses émissions, soit 79 grammes de CO2 par km, avec une consommation moyenne de 3,6 litres de gaz par 100 km en conduite urbaine. Elle est disponible à partir de 12 540 euros TTC.

Seat Leon 1.5 TGI

Voiture gnv - Seat Leon

La Seat Leon TGI est une voiture au GNV disponible en deux versions, Berline et Break. Avec ses trois réservoirs de gaz naturel, elle peut atteindre 500 km d’autonomie sur GNV, plus 150 km grâce à son réservoir d’essence (9 litres). Son moteur de 130 ch consomme en 4,5 kg de GNV par 100km. Et malgré sa puissance, le moteur n’émet que 93 g de CO2 par km. La version berline est vendue à partir de 27 690 euros, et la version break pour 28 840 euros.

VOLKSWAGEN POLO TGI GNV

Voitures au gaz: VOLKSWAGEN POLO

La Volkswagen Polo TGI GNV peut fonctionner à l’essence ou au gaz naturel. La version renouvelée en 2019 présente un troisième réservoir à gaz, lui permettant d’être chargée de 13,8 kg de gaz. En cycle mixte, elle consomme 13,8 kg de gaz par 100 km, pour une puissance de 90 chevaux. Son réservoir d’essence de 9 litres augmente l’autonomie de 150 à 200 km. Elle atteint 183 km/h avec une consommation moyenne de 4,3 kg de gaz naturel pour 100 km en milieu urbain. Elle n’émet par ailleurs que 87 g de CO2 par km. Ce modèle débute avec un prix de 20 910 euros.

AUDI A4 G-TRON AVANT

Voitures gnv: AUDI A4

Ce modèle à bi-carburation à l’essence et au gaz naturel est disponible à partir de 40 300 euros. Le moteur sportif développe jusqu’à 170 chevaux, permettant d’atteindre 223 km/h. Les réservoirs de cette voiture peuvent contenir 19 kg de gaz naturel et 25 litres de pétrole, lui offrant une autonomie pouvant atteindre 900 km en cycle combiné grâce à la consommation de 4.4 kg de gaz par 100 km en milieu urbain. Pour un moteur de cette puissance, les émissions de 100 à 117 g de CO2 par km sont particulièrement raisonnables.

Opel Meriva GPL

Pièces détachées pour gaz naturel véhicule Opel Meriva

L’Opel Meriva à bi-carburation essence et GPL développe 120 chevaux de puissance, et peut atteindre 188 km/h. En consommation mixte, son moteur reste peu gourmand avec 7,4 litres par 100 km. Il libère cependant 121 grammes de CO2 par km en consommation GPL. C’est un modèle fiable, de milieu de gamme, vendu à partir de 20 680 euros TTC.

Citroën Berlingo GPL

gaz naturel véhicule Citroën Berlingo

Si vous cherchez un utilitaire fonctionnant au GPL, la Citroën Berlingo est un choix idéal. Décliné en deux tailles, M ou XL, vous avez le choix entre 5 et 7 places. Avec son moteur 110 chevaux, il conserve l’autonomie essence d’origine lorsqu’il fonctionne en bicarburation, et peut sinon atteindre 500 à 600 km en GPL unique. Il rejette 139 grammes de CO2 par 100 km, ce qui reste très conservateur pour un véhicule de cette taille. Vous pouvez vous procurer une version d’occasion à un prix raisonnable.

[Total : 0   Average: 0/5]

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *