Le système ABS : comment ça marche

Le système ABS : comment ça marche

Qu’est-ce que l’ABS ?

Le terme ABS provient de l’allemand : c’est l’acronyme de Antiblockiertsystem, soit système anti-blocage. Il s’agit d’une innovation technologique dont le rôle est d’empêcher que les roues ne se bloque lors d’un freinage brusque, afin que la voiture ne se mette pas soudainement à glisser et que le conducteur ne perde pas la maîtrise du véhicule. Les premières tentatives pour créer un système de ce type datent du début du siècle, mais c’est la société Bosch qui va vraiment le développer. En 1978, les premiers modèles équipés en option avec ce système sont disponibles : la Mercedes classe S et la BMW série 7.

Qu’est-ce que l’ABS

En 2004, l’ABS a été rendu obligatoire sur tous les véhicules neufs au sein de l’Union européenne et il fait désormais partie des éléments indispensables pour sécuriser le freinage, avec l’ESP, contrôleur automatique de trajectoire, et l’ASR, système d’antipatinage des roues.

Comment fonctionne l’ABS ?

 Pour comprendre le fonctionnement de l’ABS, jetons un œil aux différents éléments qui le composent : 
  • Les capteurs de vitesse suivent la vitesse de rotation des roues de la voiture et déterminent si elle accélère ou décélère.
Les capteurs de vitesse
  • Les soupapes ont pour rôle de réguler la pression d’air appliquée sur les freins lorsque l’ABS est engagé.
  • La pompe renvoie la pression de freinage libérée par les soupapes dans le maître-cylindre.
  • L’unité de contrôle électronique (ECU) reçoit, intensifie et filtre les signaux provenant du capteur de vitesse pour calculer l’accélération et la vitesse de rotation des roues.
  • Le bloc hydraulique augmente la pression hydraulique ou réduit la puissance de freinage en contournant la force de la pédale de frein en fonction des signaux reçus par l’ECU.

Pour empêcher les roues de se bloquer lors du freinage, le système ABS compte tout d’abord sur le capteur de chaque roue, dont le rôle est de surveiller leur vitesse. Ces informations sont envoyées à un calculateur électronique qui vérifie les éventuels différentiels entre les différentes roues. Le liquide de frein envoyé dans chaque roue peut ensuite être ajusté grâce à des électrovannes reliées au calculateur par l’intermédiaire d’un groupe hydraulique.

Pour résumer, si la vitesse d’une des roues devient plus faible au moment du freinage, le système ABS va pouvoir le constater et ajuster en conséquence la force de freinage. En freinant brusquement, les automobilistes peuvent ainsi constater comme une vibration de la pédale de frein, accompagnée d’une succession d’à-coups légers, ce qui est dû à l’ajustement exercé par l’ABS de la pression sur les freins. Les roues ne se bloquent pas soudainement, le conducteur ne perd pas le contrôle de la direction lorsqu’il freine et il reste donc maître de son véhicule. Grâce au système ABS, c’est même parfois la distance de freinage qui est réduite.

Le conseil d’Autodoc : même si l’ABS et les différents systèmes d’aide au freinage ont tendance à améliorer la distance de celui-ci, il n’y a absolument aucune garantie et ce n’est pas une raison pour ne pas respecter les distances de sécurité. Pour votre sécurité et celle des autres, il est plus que conseillé de respecter celles-ci.

Quels sont les problèmes que l’on peut rencontrer avec l’ABS ?

Quels sont les problèmes que l’on peut rencontrer avec l’abs

En cas de défaillance du composant, un voyant lumineux s’allume sur le tableau de bord pour prévenir le conducteur. Ce voyant est généralement orange et il y est directement affiché en gros : ABS, on ne risque donc pas de se tromper. Lorsque ce voyant s’allume, cela signifie que le système ABS ne fonctionne plus.

 Cette panne peut avoir plusieurs causes : 
  • i Les capteurs peuvent être endommagés, ou simplement recouverts par de la saleté. Il est possible de les contrôler avec un appareil de diagnostic ou un oscilloscope, et si vous avez besoin de les remplacer, sachez que cela vous coûtera dans les 40 € par capteur.
  • i Un court-circuit ou un défaut de connectique peut par ailleurs empêcher la transmission des données. Il faut alors utiliser un multimètre avec la fonction ohmmètre pour vérifier si le problème vient de là.
  • i Le bloc hydraulique ou le calculateur peuvent être défaillants. Il est conseillé de faire procéder à un contrôle des alimentations par un professionnel en premier lieu, car il peut s’agir simplement d’un fusible ou relais défectueux (dont le coût de remplacement est au maximum d’une quinzaine d’euros).
  • i Si le problème est un défaut d’alimentation et qu’il faut remplacer le bloc hydraulique ou le calculateur, c’est beaucoup plus problématique, car cela peut vous coûter jusqu’à 3000 €.
  • i Le voyant peut également s’allumer pour signaler la détérioration d’une pompe ou d’une soupape. Ces composants permettent de diffuser la bonne quantité de liquide de freins pour éviter un blocage des roues.

L’ABS est surtout utile dans des situations d’urgence (arrêt brusque, route glissante) et si le voyant s’allume, vous pourrez toujours atteindre votre destination en adoptant une conduite très prudente. Vos freins fonctionneront toujours, mais vous courrez le danger de déraper.

Vous pouvez également essayer de réinitialiser les systèmes informatiques de votre voiture. Pour cela, coupez le moteur, attendez quelques minutes, puis remettez-le en marche. Cela devrait relancer le processus de consolidation des informations des capteurs.

Quoi qu’il en soit, l’allumage du voyant ABS n’est pas une bonne nouvelle, et pour votre sécurité, il est conseillé de faire contrôler l’ensemble du mécanisme au plus vite dans un garage. Même si vous pouvez parfaitement conduire votre voiture avec le témoin ABS allumé, nous ne le recommandons pas du tout, à cause du danger encouru.

Conclusion :

L’ABS fait désormais partie des composants classiques que l’on retrouve dans toutes les automobiles, au même titre que les essuie-glaces ou la suspension. C’est une innovation très importante, qui a probablement permis d’éviter de nombreux accidents. Cette merveille de technologies s’assure d’adapter le niveau de liquide frein envoyé afin que les roues ne s’arrêtent pas d’un coup et ne se bloquent. À ce titre, il est important pour chaque automobiliste de s’assurer que le système fonctionne correctement. Si le voyant s’allume, il est conseillé de procéder au plus vite à un contrôle auprès d’un professionnel, car, même si vous pouvez rouler sans ABS, cela reste dangereux.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *