Comment nettoyer le filtre à particules (FAP)

Comment nettoyer le filtre à particules (FAP)

Les voitures modernes sont équipées de nombreux dispositifs visant à réduire au maximum leur impact sur l’environnement.

Dans ce but, sur les modèles fonctionnant avec un moteur Diesel (plus rarement sur des essences), le filtre à particule (FAP) se trouve être une pièce essentielle.

Son rôle est de réduire les rejets de micro particules en les filtrant puis en brûlant les restes à haute température. C’est une pièce qui doit absolument fonctionner de manière optimale en permanence, pour pouvoir rejeter le minimum d’émissions nocives.

Filtre à particules

Voici quelques infos et conseils sur le fonctionnement, l’entretien et le nettoyage du FAP afin d’éviter qu’il ne se bouche.

La régénération passive

Normalement, dans le cadre d’un cycle de fonctionnement sain du moteur diesel, le FAP se régénère automatiquement. En effet, il est conçu pour se vider et se débarrasser tout seul des différentes particules qui s’accumulent.

Quand vous roulez sur l’autoroute ou sur les routes nationales pendant un certain temps à une vitesse élevée, au minimum 110 km/h, la température des gaz d’échappement atteint un certain niveau et la suie collectée est brûlée jusqu’à ce qu’il ne reste que des cendres. C’est ce qu’on appelle la régénération passive.

Régénération active

Le souci, c’est que tout le monde ne roule pas à ces vitesses de façon régulière et il peut alors arriver que le FAP finisse éventuellement par se charger de suie. C’est là que la régénération active entre en jeu.

Elle s’active généralement lorsque le filtre a atteint 45 % de ses capacités. Le processus est simple : du carburant brut est injecté dans le catalyseur d’oxydation (DOC) pour augmenter la température de l’échappement et atteindre les températures de régénération appropriées. Ainsi, même si vous ne roulez pas à grande vitesse, les gaz d’échappement deviennent suffisamment chauds pour brûler toutes les particules accumulées dans le PAF.

Le conseil d’Autodoc :
De nombreux automobilistes, notamment ceux qui habitent en ville, utilisent surtout leur voiture pour effectuer des petits trajets. Dans ce cas, il peut arriver que le voyant du FAP s’allume sur le tableau de bord pour indiquer que le processus de régénération active n’est pas terminé.
Pour régler ce problème, il vous suffit de rouler à plus de 70 km/h et à plein régime (3000 tours par minutes) pendant au moins un quart d’heure pour laisser le temps au système de se débarrasser des différents résidus accumulés.

Régénération forcée

Si le conducteur ne prend pas les mesures qui s’imposent pour nettoyer le FAP, l’accumulation de suie risque d’atteindre 75 % des capacités du filtre. À ce stade, celui-ci est très encrassé, mais il n’est pas encore colmaté. La voiture a besoin d’une régénération « forcée », laquelle ne peut être effectuée que par un concessionnaire ou dans un atelier.

Si vous ne faites pas procéder à une régénération forcée, l’accumulation de suie atteindra des niveaux supérieurs à 85 % et le FAP devra être retiré pour être nettoyé manuellement, voire être remplacé. Il va sans dire qu’il est préférable de ne pas en arriver jusque-là.

Entretien et nettoyage du FAP

 Voici quelques conseils pour entretenir et nettoyer votre filtre à particule : 
  • i Utilisez un carburant de bonne qualité. Ils sont chargés d’additifs qui aident à brûler les particules alors que les carburants bon marché aggravent généralement le problème.
  • i Faites vérifier votre vanne EGR. Avec le temps, elle peut être bloquée par la suie et le carbone qu’elle est censée faire recirculer. Le dispositif peut alors s’obstruer ou tarder à s’ouvrir, ce qui augmente les particules, la suie et le carbone à renvoyer dans le moteur.
    Entretien et nettoyage du FAP: faites vérifier votre vanne EGR
  • i Évitez les trajets courts où le moteur ne chauffe pas complètement et les trajets où la voiture n’est pas capable de maintenir 2000 tours/minute pendant 5 minutes.
  • i Pour un nettoyage plus efficace des cendres et de la suie, il est possible d’acheter des additifs de nettoyage spéciaux. Il s’agit d’une bouteille de liquide qui coûte en général entre 15 et 20 euros.
    Additifs de nettoyage spéciaux

Il suffit habituellement de verser l’additif tous les 3 à 6 mois dans le réservoir du carburant pour faciliter la régénération du filtre. Il faut ajouter une certaine quantité en fonction du nombre de litres d’essence, donc il est préférable d’ajouter l’additif au moment de faire le plein.

L’additif va permettre en fait d’abaisser la température du moteur à partir de laquelle les résidus vont commencer à brûler. La régénération se fera donc plus facilement. Il est toutefois conseillé de consulter le manuel du véhicule pour savoir à quelle fréquence vous devez utiliser un additif sur votre véhicule en particulier.

Remplacement du FAP

Voyant lumineux du filtre à particules ne s’éteint plus sur le tableau de bord

Si le voyant lumineux du filtre à particules ne s’éteint plus sur le tableau de bord, alors même que vous avez essayé de procéder à une régénération active ou utilisé un additif nettoyant, vous devez impérativement faire vérifier votre FAP dans un garage.

Le remplacement du filtre à particule coûte très cher, il faut compter parfois plusieurs milliers d’euros. En tout état de cause, essayez par tous les moyens de procéder à un nettoyage du filtre avant de songer à le faire remplacer. Par ailleurs, le prix est tellement élevé selon les modèles que cela peut ne pas valoir le coup si votre voiture accuse déjà son âge.

Conclusion :

Le filtre à particule est une pièce importante qui permet de limiter les émissions provenant du moteur. Il est conçu pour se régénérer automatiquement en brûlant l’accumulation de résidus grâce à la chaleur de l’échappement, notamment lorsque vous roulez à une certaine vitesse.

De nombreux facteurs liés à l’environnement, le fait d’habiter en ville par exemple, font que cette régénération a parfois besoin d’un coup de pouce pour être optimale.

Que ce soit en ajoutant des additifs, en roulant plus vite à un régime plus élevé ou en évitant de multiplier les trajets trop courts, il est tout à fait possible de bien entretenir son filtre à particule pour qu’il ne se bouche pas.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *