Le démarreur : fonctionnement, pannes et test

Le démarreur : fonctionnement, pannes et test

Mettre le contact, que ce soit en tournant la clé ou en appuyant sur un bouton, est une action simple et banale effectuée tous les jours par une multitude d’automobilistes. Dans les coulisses, c’est le démarreur qui joue un rôle primordial pour assurer la bonne mise en marche du moteur. C’est une pièce indispensable au bon fonctionnement du véhicule et il est donc important de bien repérer tout dysfonctionnement de celle-ci.

Qu’est-ce qu’un démarreur et quel est son fonctionnement ?

Qu’est-ce qu’un démarreur et quel est son fonctionnement

Comme son nom l’indique, le rôle du démarreur est de mettre en marche le moteur.

 Il est composé de trois parties principales : 
  • Le moteur électrique, qui est alimenté par la batterie et relié à celle-ci par un gros câble, sachant que la batterie doit fournir une énorme dose d’énergie (jusqu’à 600 ampères).
  • Le solénoïde, relié au moteur par un second câble plus fin. C’est une sorte d’électro-aimant qui fonctionne comme un puissant relais électrique et fait le lien entre le moteur électrique et la clé de contact.
  • Le lanceur, qui est le dispositif mécanique qui permet de lancer le moteur pour les premiers cycles de combustion afin qu’il puisse démarrer proprement.
Système électrique: le démarreur

À chaque fois que le conducteur tourne la clé de contact ou appuie sur le bouton de mise en route, l’énergie électrique de la batterie alimente en énergie le solénoïde. Une fois le solénoïde sous tension, il propulse le couple roue libre/pignon vers le volant moteur pour l’entraîner et met en marche le circuit d’alimentation du démarreur.

Pour schématiser, le démarreur permet de transformer une énergie électrique en énergie mécanique pour démarrer le moteur thermique. Une fois le moteur lancé, c’est l’alternateur qui prend le relais, permettant par exemple de recharger la batterie par un phénomène inverse de transformation de l’énergie mécanique en énergie électrique.

Étant donné que l’énergie électrique originale provient de la batterie, une batterie à plat empêche donc le moteur de démarrer.

Quels sont les symptômes de dysfonctionnement du démarreur ?

Lorsque le moteur n’arrive plus à démarrer, la source de la panne est probablement à chercher dans l’un de ces trois éléments : le démarreur, la batterie ou l’alternateur.

 Il est donc important d’identifier laquelle de ces pièces pose problème en fonction des symptômes : 
  • ! Les voyants s’allument sur le tableau de bord, tout comme les phares, mais vous n’arrivez pas à démarrer. Cela signifie probablement que la batterie peut fournir suffisamment d’énergie pour ces composants, mais pas suffisamment pour démarrer la voiture, ou qu’il y a un problème avec le démarreur.
  • ! Vous entendez un son de clic. La voiture ne démarre pas, et à la place, vous entendez un seul clic lorsque vous tournez la clé ou appuyez sur le bouton de démarrage. C’est un symptôme caractéristique d’un problème avec le démarreur.
  • ! Vous entendez un bruit de claquement. Dans ces cas-là, il y a des chances que ce soit la batterie qui soit en cause, même si un dysfonctionnement du démarreur n’est toujours pas à exclure.
  • ! Un bruit de grincement est perceptible. Ce bruit peut signifier que le pignon d’entraînement du démarreur est usé ou ne s’engage pas correctement. C’est un bruit similaire à celui que l’on entend lorsque l’on démarre le moteur et que l’on actionne à nouveau accidentellement le commutateur d’allumage. Ce bruit ne doit pas être ignoré, car cela pourrait également endommager la roue libre du moteur.
  • ! De la fumée sort de la voiture. Le démarreur fait partie du système électrique de la voiture et peut donc faire face à des fusibles grillés et des courts-circuits. S’il est alimenté en permanence, il peut finir par surchauffer, et les soucis d’ordre électrique sont alors plus probables. Le démarreur a été utilisé trop longtemps sans repos, ou il y a un problème de connexion. Si vous voyez de la fumée venant de sous le moteur en essayant de mettre le contact, ou que ça sent le brûlé, il faut absolument arrêter toute tentative de démarrage.
    Quels sont les symptômes de dysfonctionnement du démarreur
  • ! De l’huile a imprégné le démarreur. Le démarreur se trouve généralement sur le côté conducteur du moteur, juste en dessous de la rangée de cylindres gauche. Si vous ouvrez le capot et constatez que votre démarreur est imbibé d’huile moteur, cela peut être le symptôme d’un autre problème : une fuite d’huile.

Qu’est-ce qui peut causer une panne du démarreur ?

Qu’est-ce qui peut causer une panne du démarreur

Un démarreur peut tomber en panne pour de multiples raisons.

 Les différents composants finissent naturellement par s’user et la pièce doit être remplacée à intervalles réguliers, mais d’autres facteurs peuvent également être pointées du doigt : 
  • i Le démarreur est encrassé. Les points de contacts peuvent s’user et le fonctionnement de la pièce être gêné par la poussière. Normalement, cet encrassement est visible à l’œil nu.
  • i Le problème peut venir du neiman. S’il est défectueux, il risque de ne plus pouvoir alimenter le démarreur en électricité. C’est un souci relativement courant étant donné que le neiman est sollicité à chaque démarrage.
  • i Les charbons (ou balais) du démarreur sont endommagés. Ces consommables sont la partie la plus fragile du démarreur. Leur rôle est de fournir de l’énergie à la partie mobile du moteur électrique et ils ont tendance à s’user au contact du collecteur.
  • i Le pignon n’arrive plus à activer correctement le volant moteur. Les dents du pignon ou du volant moteur peuvent notamment être abimées, ou le pignon ne va pas au bout de sa course. Dans un tel cas, il est préférable de faire appel à un mécanicien.

Le conseil d’Autodoc : Il peut arriver que votre garagiste vous propose de remplacer tout le démarreur lorsqu’il tombe en panne. Celui-ci n’est pourtant pas toujours entièrement cassé et ce ne sont parfois que certaines parties qui ont besoin d’être changées. Ainsi, les charbons de démarreur ne coûtent qu’une quinzaine d’euros, alors que le prix du démarreur peut osciller entre 80 et 250 euros.

Test et vérification

vérifier l'état de charge de la batterie

Lorsque le démarreur ne fonctionne pas, il faut d’abord vérifier l’état de charge de la batterie, de ses bornes et de ses câbles. Si la batterie est faible, les feux du tableau de bord s’éteignent lorsque la clé est tournée en position START.

L’étape suivante consiste généralement à tester le circuit de commande du démarreur. Le mécanicien commence par mesurer la tension de la batterie à la borne de commande du solénoïde du démarreur avec la clé en position START.

S’il n’y a pas de tension, le problème se situe très probablement dans le circuit de commande du démarreur (au niveau du commutateur d’allumage, du relais du démarreur, de l’interrupteur de sécurité du point mort ou du câble de commande).

S’il y a une tension de batterie à la borne de commande du solénoïde du démarreur avec la clé en position START, le moteur du démarreur lui-même peut être défectueux. Il faut également vérifier que la borne de commande du solénoïde du démarreur est correctement connectée.

Conclusion

Le démarreur est une pièce complexe, avec de nombreux éléments qui sont tous susceptibles de mal fonctionner. Il peut également être difficile de déterminer si un problème avec le moteur est directement lié au démarreur.

Compte tenu de la variété des causes et des symptômes qui peuvent conduire à un diagnostic de ce composant en particulier, il est plus que conseillé de faire appel à des professionnels en cas de doute, afin de tester correctement la pièce et de déterminer avec précision l’origine de la panne.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *