Le radiateur d’huile : fonctionnement et symptômes de pannes

Le radiateur d’huile : fonctionnement et symptômes de pannes

Le système de refroidissement est un élément fondamental pour la protection du moteur, car il permet de réguler la température du bloc moteur. Tous les véhicules en sont équipés et les automobilistes sont généralement conscients de leur importance. Ce qu’ils savent peut-être moins, c’est que, selon les circonstances d’utilisation, c’est également l’huile moteur qui peut se mettre à chauffer dans des proportions dangereuses. Pour pallier cette situation, il peut être judicieux d’installer un radiateur d’huile en complément.

Fonctionnement et rôle du radiateur d’huile

Fonctionnement et rôle du radiateur d’huile

L’objectif du radiateur d’huile moteur est d’aider le système de refroidissement du moteur à gérer une montée en température critique de l’huile. Lorsque l’huile devient trop chaude, cela pose deux problèmes. D’une part, l’excès de chaleur généré risque de chauffer le moteur à un niveau qui n’est plus gérable par le système de refroidissement, et d’autre part, l’huile perd en viscosité lorsqu’elle se réchauffe. Elle devient plus liquide, moins visqueuse et a du mal à s’accrocher aux composants.

L’huile est probablement le fluide qui joue le rôle le plus important dans votre voiture. Les pièces mobiles se frottent entre elles et les composants peuvent également chauffer à cause des conditions extérieures. Pour prévenir leur usure, il faut donc les lubrifier suffisamment, mais l’huile elle-même risque de trop chauffer.

Un radiateur d’huile peut être également appelé un refroidisseur d’huile. Comme son nom l’indique, il a la forme d’un petit radiateur et sa fonction est celle d’un échangeur de chaleur eau/huile. En fonction des besoins, on peut l’installer à différents endroits dans le moteur, même s’il est souvent placé devant le radiateur d’eau, pour garder un flux d’air suffisant.

L’huile entre dans le refroidisseur d’huile alors que sa température est encore élevée et s’écoule ensuite à travers les tubes du refroidisseur d’huile pendant que le liquide de refroidissement circule autour des tubes. La chaleur de l’huile est donc absorbée comme dans un système de climatisation, avant d’être rejetée dans l’air par l’intermédiaire du radiateur du véhicule.

Est-ce que vous avez besoin d’un radiateur d’huile ?

Avant d’installer un radiateur d’huile, autant s’assurer d’en avoir vraiment besoin. Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs facteurs liés à vos habitudes de conduite, votre budget et votre région.

 L’installation d’un radiateur d’huile peut être judicieuse dans les cas suivants : 
  • i Vous vivez dans une région où le climat est sec et chaud une bonne partie de l’année. Le risque que l’huile moteur dans votre voiture atteigne des températures très élevées est non négligeable.
  • i Vous conduisez de manière sportive, voire agressive. Vos habitudes de conduite ont un impact sur la montée en température. Ceci est encore plus valable si vous roulez déjà sur circuit ou si vous en avez l’intention.
  • i Vous avez customisé votre véhicule. L’ajout d’un turbocompresseur risque de faire chauffer le moteur et l’installation d’un radiateur d’huile peut s’avérer judicieuse dans ce cas. Un moteur qui produit plus de puissance transfère plus de chaleur à l’huile, et il faut compenser cette augmentation si le transfert de chaleur est supérieur à celui pour lequel l’ingénierie d’origine a été conçue.

A contrario, vous n’aurez probablement pas besoin d’installer un radiateur d’huile si vous vivez dans une région où le climat est plutôt froid, si vous utilisez surtout votre véhicule pour une utilisation quotidienne classique (domicile-travail par exemple) ou si vous n’avez pas l’intention d’améliorer la capacité du moteur.

Comme la reprogrammation du moteur, l’installation d’un radiateur d’huile implique une certaine connaissance des besoins mécaniques de son véhicule.

Installation et symptômes de dysfonctionnement

Si vous vous décidez à installer un radiateur d’huile, prévoyez un budget compris entre 50 et 150 euros pour la pièce (sans compter la main d’œuvre si vous faites appel à un mécanicien).

Le conseil d’Autodoc : l’installation du radiateur d’huile ne présente pas de grandes difficultés au premier abord pour les mécaniciens en herbe, mais cela demande un certain temps de réflexion pour savoir où installer la pièce. Selon le modèle de la voiture, vous pouvez trouver des kits spécialement conçus, mais en cas de doute, il est préférable de demander conseil à un professionnel.

Si vous faites régulièrement votre vidange et changez le filtre à huile dans les délais recommandés, vous ne devriez pas rencontrer de soucis avec cette pièce pendant un long moment.

Toutefois, comme toutes les pièces détachées, il est impossible de lutter contre l’usure naturelle des composants et certains symptômes peuvent indiquer la panne imminente de la pièce, notamment après 80 000 kilomètres :

  • ! Des traces de fuites d’huile sur les composants. Des fuites peuvent surgir en cas de problèmes, notamment avec les joints toriques.
    Radiateur d'huile : Installation et symptômes de dysfonctionnement
  • ! Une surchauffe constante du moteur.
  • ! Une perte de puissance du moteur au régime le plus élevé. Ceci est probablement dû à une contamination de l’huile, qui perd alors en efficacité.
  • ! Le vase d’expansion qui est recouvert d’un dépôt sombre.
  • ! L’huile moteur devient moins visqueuse. Dans ce cas, cela signifie que le radiateur d’huile ne joue pas rôle comme il faut.

L’huile moteur étant vitale pour la plupart des composants du moteur, un refroidisseur d’huile défectueux ou bloqué peut causer de nombreux problèmes à long terme lorsque l’huile se met à trop chauffer.

On peut pointer du doigt plusieurs causes :

  • i La corrosion causée par l’humidité et les températures élevées est la première cause de défaillance de cette pièce.
  • i Une force trop importante qui est appliquée peut causer des dommages mécaniques, notamment une déformation de la soupape de sécurité qui déconnecte le refroidisseur d’huile lorsque la pression baisse dans le système.
  • i Les tuyaux de raccordement et les différents éléments d’étanchéité peuvent se rompre en raison des fluctuations de température, de la condensation et de la pénétration de saletés.
  • i Si les composants sont mal installés ou les boulons de fixations desserrés, des fuites d’huile peuvent se produire au niveau des joints et des fixations.

Conclusion :

L’installation d’un radiateur d’huile n’est réellement conseillée qu’à une minorité d’automobilistes, sûrement déjà conscients de leurs besoins. Il ne faut cependant pas négliger son apport selon le contexte, notamment si vous avez l’habitude d’apporter des modifications à votre véhicule.

Un radiateur d’huile est le complément idéal du système de refroidissement et apporte une sécurité supplémentaire et davantage de sérénité.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *