Qu’est-ce que la reprogrammation du moteur

Qu’est-ce que la reprogrammation du moteur

De nos jours, la reprogrammation des moteurs, qu’ils soient à essence ou diesel, est de plus en plus populaire. Mais même si cette opération est devenue courante, certains aspects en restent obscurs : comment est-ce que ca fonctionne? Quels en sont les avantages? Est-ce mauvais pour le véhicule? Combien cela coûte-t-il? Est-ce légal?

A quoi ca sert?

La reprogrammation du moteur d’un véhicule permet d’adapter les capacités du moteur aux envies du conducteur. De base, le fabricant d’un véhicule programme l’ordinateur de bord pour obtenir un fonctionnement optimal dans tous les types de conditions routières, météorologiques et atmosphériques que le véhicule peut rencontrer. Ceci inclut l’ouverture des soupapes, la quantité de carburant injectée etc. afin d’avoir un moteur aussi efficace, puissant et silencieux que possible. En modifiant ces données, on peut obtenir plus de puissance provenant du moteur et augmenter le couple, réduire la consommation du véhicule, et même tourner à 100% d’E85, ce qui permet d’effectuer des économies et d’être plus écologique.

Comment ca marche?

ECU

Chaque voiture est équipée d’un ordinateur, que l’on appelle également calculateur, ECU (engine control unit), BSM (boîtier de servitude moteur), UCM (unité de contrôle moteur), etc. Cet ordinateur contient toutes les lignes de code informatique (cartographie) contrôlant l’injection, l’admission, l’ouverture, fermeture, et levée des soupapes, l’allumage, le turbo, entre autres, et tout cela selon les conditions auxquelles le moteur est soumis. Il analyse les informations reçues des sondes et autres capteurs (capteurs de position, de température, de pression, de rotation, de débit d’air, d’analyse de gaz…) dans le véhicule et analyse ces données en fonction de celles indiquées par les ingénieurs du fabricant. En reconfigurant cette cartographie et donc en modifiant les lignes de code déterminant la réaction du moteur aux données reçues par les capteurs, il est possible de changer les ordres donnés par l’ordinateur au moteur, ce qui aura un impact direct sur la performance du véhicule.

Deux méthodes s’offrent à l’automobiliste voulant reprogrammer son moteur. Il est tout d’abord possible de se procurer une cartographie pré-programmée pour reprogrammer son UCM, mais cette méthode est loin d’être la plus efficace, car elle est standardisée ne prend pas en compte les spécificités de chaque véhicule. Les marques et modèles variant grandement, le moteur ne sera donc pas poussé au maximum de ses capacités.

La seconde option est de faire faire sa reprogrammation chez un préparateur. Celui-ci effectue un contrôle mécanique pour s’assurer du bon fonctionnement de la mécanique du véhicule. Ensuite, une prise diagnostic permet au professionnel de déterminer les capacités du moteur, visibles sur les courbes de la cartographie. En se branchant sur l’ordinateur et grâce à un logiciel spécial, un technicien programmateur peut ensuite apporter les retouches désirées au code et créer modifier les courbes à son gré pour obtenir les résultats désirés par le conducteur.

Notez bien que la reprogrammation de l’UCM ne peut en aucun cas modifier les capacités mécaniques du moteur. Il est en effet possible de gagner en puissance, car le code créé par les fabricants ne poussent pas le moteur à son maximum pour des raisons d’économie de carburant et d’efficacité générale, mais ce gain est bien sûr limité aux valeurs dimensionnelles et volumétriques du moteur, qui ne peuvent pas être modifiées. Ce que le professionnel modifie est restreint aux paramètres de distribution variable : timing d’ouverture et de fermeture et hauteur de levée des soupapes, injection (quantité et pression du carburant, temps d’ouverture de l’injecteur, avance à l’injectonetc.), paramètres de pression du turbo et ainsi de suite.

Le programmateur peut ensuite vérifier et valider les résultats de la reprogrammation grâce à un banc de puissance. Les améliorations du couple (et non de la puissance, qui elle est liée à la vitesse de rotation et donc peu représentative) sont ensuite observables sur la courbe obtenue.

Quels avantages concrètement?

Quels avantages concrètement

Concrètement, la reprogrammation moteur peut modifier la thermodynamique du moteur et lui apporter entre 20 et 40% de puissance en plus. Ceci implique une accélération du véhicule accrue avec le même moteur et un meilleur couple à bas régime. Elle peut aussi optimiser le rendement et réduire les pertes de carburant.

Sur les moteurs diesel en particulier, elle peut considérablement réduire la quantité de carburant utilisée (30 à 40% de consommation en moins) et donc être économique et écologique. Ce n’est cependant pas toujours le cas sur les moteurs à essence.

Un avantage de la reprogrammation moteur pour les véhicules à essence est la possibilité de rouler à 100% d’E85 (carburant à ethanol) grâce aux modifications nécessaires.

Idées reçues et dangers

Souvent, la reprogrammation moteur est promue en tant que solution pour une augmentation de puissance tout en réduisant la consommation du véhicule. Cette promesse rêveuse n’est cependant pas possible. En effet, la puissance d’un moteur est définie par son travail, soit la combustion, par le temps. Le nombre de combustions par seconde doit être augmenté pour produire plus de puissance, ce qui signifie une consommation plus importante à cause de l’augmentation d’admission de carburant. De plus, lorsque le nombre de combustions est privilégié, leur efficacité et qualité est susceptible de chuter, et donc de causer une augmentation de consommation. Il est plus utile de se concentrer sur le couple moteur, en particulier sur les bas régimes, si l’on veut obtenir une combustion de meilleure qualité et donc réduire sa consommation.

La reprogrammation a un impact direct sur la fiabilité du moteur, puisque l’on y modifie plusieurs caractéristiques cruciales. La cartographie n’est pas unique pour chaque moteur, en effet, les fabricants utilisent souvent la même base moteur avec différentes cartographies selon le résultat voulu, mais la reprogrammation doit être effectuée par des professionnels pour ne pas impacter la fiabilité du moteur.

La reprogrammation doit être effectuée par des professionnels

Une mauvaise cartographie peut vite causer la détérioration des éléments mécaniques du véhicule.

Quel en est le coût?

Selon le type de reprogrammation que vous choisissez, le prix varie drastiquement. Une reprogrammation par un spécialiste vous reviendra entre 150 € et 4 000 € selon la marque et le modèle de votre véhicule, mais également selon les résultats souhaités et l’expérience du programmateur ainsi que son matériel (banc de puissance etc). Le coût moyen avoisine les 450€, mais nous vous conseillons de mettre le prix si vous désirez faire faire une reprogrammation sur votre véhicule, afin que vous évitiez au mieux les risques de dommages.

Est-ce légal?

Le Code de la route indique sous l’article R321-16 que “tout véhicule […] ayant subi des transformations notables est obligatoirement soumis à une nouvelle réception” et précise sous sous l’article R322-8 que cela concerne “toute transformation susceptible de modifier les caractéristiques indiquées sur le certificat d’immatriculation”. La reprogrammation est donc uniquement légale si votre carte grise indique la nouvelle puissance de votre moteur ainsi que le nouveau carburant utilisé (si vous passez à l’éthanol). Toute modification non reportée sur la carte grise du véhicule est non conforme et illégale.

Le risque est surtout vis-à-vis des assurances. Une assurance ne couvrira pas deux véhicules à différents couples pour le même montant, car plus le couple développé est puissant, plus les risques encourus sont élevés. Il est difficile pour un assureur de vérifier si votre moteur a été reprogrammé, sauf si votre véhicule passe au banc. Cela étant dit, les risques encourus en cas d’accident graves sont importants. Une telle reprogrammation, si non reportée sur la carte grise, entraîne la nullité de l’assurance. Une reprogrammation limitée à une réduction de consommation ne nécessite cependant pas de changement sur la carte grise.

Conclusion

La reprogrammation moteur est une procédure tentante pour tout automobiliste voulant augmenter la puissance de son moteur, mais également pour en améliorer le couple ou pour le faire rouler à l’ethanol. Cette procédure doit impérativement être effectuée par un professionnel pour éviter d’abîmer la mécanique du véhicule, et toute modification importante doit être indiquée sur la carte grise du véhicule afin d’éviter tout problème d’assurance.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *