Qu’est-ce que la pompe à carburant et comment fonctionne-t-elle ?

Qu’est-ce que la pompe à carburant et comment fonctionne-t-elle ?

La pompe à carburant est comme son nom l’indique chargée d’amener le carburant en quantité et à la pression requise du réservoir vers le moteur, plus précisément, les injecteurs de carburant, à l’intérieur des cylindres. Elle fournit pour ce faire une pression constante, suivant les modèles, entre 3 et 10 bars. Si les moteurs diesel ont toujours été équipés de pompes à carburant, leur usage sur des véhicules à essence ne concerne que les modèles postérieurs à 1993, année où elles ont commencé à se généraliser au détriment du carburateur. Par ailleurs, si les modèles plus anciens fonctionnaient encore sur un principe mécanique et étaient actionnées par l’arbre à cames, les plus modernes sont électriques.

Différences de fonctionnement pompes mécaniques-pompes électriques

Une pompe à carburant mécanique est entraînée par l’arbre à cames, ou par un arbre spécial entraîné par le vilebrequin. Lorsque l’arbre tourne, une came passe sous un levier pivotant et le pousse vers le haut à une de ses extrémités. L’autre extrémité du levier, qui est reliée de manière lâche à un diaphragme en caoutchouc formant le fond d’une des chambres de la pompe, descend et entraîne le diaphragme avec elle. Lorsque le levier tire le diaphragme vers le bas, il crée une succion qui aspire le carburant le long du tuyau de carburant dans la pompe par le biais d’une valve à sens unique. Au fur et à mesure que la came rotative tourne, de sorte qu’elle n’exerce plus de pression sur le levier, ce dernier est ramené par un ressort de rappel, ce qui relâche sa pression sur la membrane. Le levier peu contraignant ne pousse pas le diaphragme vers le haut, mais un ressort de rappel exerce une pression sur lui. Le diaphragme ne peut remonter qu’en expulsant l’essence de la chambre. L’essence ne peut pas revenir par la première valve à sens unique, elle sort donc par une autre valve qui mène au carburateur. Le carburateur n’admet de l’essence que lorsqu’il en a besoin.

Une pompe électrique présente un agencement similaire de diaphragme et de soupape, mais à la place de l’arbre à cames, un solénoïde (un interrupteur électromagnétique) exerce une traction sur le diaphragme. Le solénoïde attire une tige de fer qui tire le diaphragme vers le bas, aspirant l’essence dans la chambre. À la fin de sa course, la tige de fer écarte un ensemble de contacts, coupant le courant de l’électroaimant et relâchant la traction sur le diaphragme. Lorsque le ressort de rappel du diaphragme soulève ce dernier, il éloigne également la tige des contacts ; ceux-ci se ferment alors de sorte que l’électroaimant tire à nouveau la tige et le diaphragme vers le bas.

Qu’est-ce qui peut endommager une pompe à carburant ?

La pompe à carburant est une pièce essentielle au fonctionnement du véhicule. Contrairement à d’autres pièces de votre voiture, elle n’est pas soumise à l’usure ; elle est donc conçue pour durer toute la durée de service du véhicule. Il peut toutefois arriver que certains facteurs extérieurs l’endommagent. Parmi ceux-ci, on compte notamment les filtres à carburant bouchés ou obstrués par des impuretés, mais aussi des connections électriques défectueuses. Les pompes à actionnement mécaniques peuvent être touchées par un défaut de transmission du mouvement de l’arbre à cames. Une pompe à carburant défaillante porte préjudice à l’ensemble du fonctionnement du moteur. Aussi, n’attendez pas avant de la remplacer ou de la faire remplacer.

Quels sont les symptômes d’une pompe à carburant défaillante ?

Pour savoir si votre pompe à carburant est touchée par une panne, faites attention aux symptômes suivants:

  • ! Voyant moteur allumé
  • Quels sont les symptômes d’une pompe à carburant défaillante ?
  • ! Difficultés au démarrage, démarrage impossible
  • ! Perte de puissance du moteur
  • ! Bruit inhabituel provenant du réservoir du véhicule
  • ! Ratés lors de la marche du véhicule, fonctionnement par à-coups

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, il est possible que vous soyez en présence d’une panne. Pour vous en assurer, il est nécessaire de procéder à la vérification de l’intégrité de la pompe à carburant de votre véhicule, sous certaines conditions, il vous sera même possible de procéder vous-même à une réparation.

Comment vérifier que la pompe à carburant est défaillante ?

Pour vous assurer du bon fonctionnement de la pompe, procédez aux vérifications suivantes :

  • commencez par repérer les injecteurs de carburant du côté moteur, ceux-ci sont situés près des cylindres
  • munissez-vous d’un récipient et débranchez un des injecteurs que vous placerez à l’intérieur du récipient afin de récupérer le carburant
  • mettez le contact, observez si le récipient se remplit
  • si ce n’est pas le cas, mettez brièvement en marche le moteur
  • si aucun carburant ne s’écoule, la pompe est certainement en cause

Notez toutefois que la pompe à carburant peut fonctionner mais pas avec la puissance souhaitée, dans ce cas, une quantité de carburant pourrait provenir des injecteurs, sans toutefois atteindre la pression nécessaire. Vous le remarquerez à une faible puissance de l’injection ou à un fonctionnement par à-coups.

Comment réparer une pompe à carburant défaillante ?

En cas de pompe à carburant défectueuse, la première chose à faire sera de :

  • vérifier que le filtre à carburant n’est pas bouché ou obstrué. En règle générale, celui-ci doit être changé tous les 60 000 kilomètres ou tous les quatre ans.
  • vérifier que les tuyaux et conduits de carburant ne sont pas endommagés ou obstrués. Si c’est le cas, débouchez-les ou procédez à leur remplacement.
  • vérifier que le câblage qui mène à la pompe à carburant est parfaitement intègre, qu’il ne présente aucun défaut tels que déchirement, corrosion ou court-circuit. Remplacez tous les fils et connecteurs endommagés.

Une fois ces vérifications réalisées, vous pouvez être à peu près sûr que la panne provient de la pompe à carburant elle-même, soit qu’elle est grippée ou qu’un autre défaut est présent. Sa réparation est une opération délicate qui demande un certain savoir-faire. Il est donc avant tout important de parer à une panne par un entretien régulier du filtre à carburant. Aussi, assurez-vous avant de procéder au remplacement de votre pompe à carburant, que le problème ne provient pas d’une autre partie du système de transport du carburant, cela pourra vous éviter des frais inutiles.

Comment remplacer une pompe à carburant défaillante ?

Comment remplacer une pompe à carburant défaillante ?

Pour démonter une pompe à carburant défaillante et la remplacer par une neuve, commencez par démonter la pompe défectueuse :

  • accédez au compartiment moteur et débrancher la batterie
  • retirez la banquette de sièges arrière
  • accédez au réservoir et en détacher le couvercle
  • débranchez le connecteur de la jauge de niveau de carburant
  • Retirez la pompe à carburant défectueuse

Une fois celle-ci démontée, vous pouvez procéder à son remplacement par une nouvelle pompe appropriée :

  • assurez-vous que la nouvelle pompe est identique à l’ancienne
  • Assurez-vous que le capteur de niveau de carburant est fonctionnel, remplacez-le le cas échéant
  • remplacez le filtre à carburant
  • installez la pompe à carburant dans l’emplacement prévu à cet effet
  • replacez le couvercle du réservoir
  • replacez la banquette de sièges arrière
  • rebranchez la batterie

Pour vous assurer d’avoir correctement changé la pompe à carburant, procédez au test de fonctionnement tel que décrit plus haut.

Résumé

La pompe à carburant est une pièce essentielle au bon fonctionnement de votre véhicule. Sous sa forme électrique à injection, elle équipe tous les véhicules fabriqués après 1993, les pompes mécaniques étant réservées aux véhicules plus anciens. C’est une pièce robuste, qui n’est pas sujette à des pannes fréquentes. Si vous pensez que votre voiture est atteinte d’une panne de la pompe à carburant, procédez aux vérifications telles que présentées dans cet article. Bien souvent, l’avarie ne provient pas de la pompe elle-même, ce qui est une bonne nouvelle, car la réparation s’en trouve alors facilitée. En dernier recours, vous pouvez être amené à devoir changer votre pompe à carburant.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *