La climatisation ne fonctionne plus dans ma voiture

La climatisation ne fonctionne plus dans ma voiture

Quoi de plus frustrant qu’une climatisation qui tombe en panne en plein été ? Non seulement, ce type de panne arrive au mauvais moment, mais en plus, elle peut être compliquée à diagnostiquer, car les signes avant-coureurs et les symptômes sont multiples.

C’est le moment de partir en vacances et vous avez fait toutes les vérifications d’usage, vous êtes à jour sur votre calendrier d’entretien, vous êtes même passé au garage. Tout devrait donc bien se passer et pourtant, vous vous rendez compte que la climatisation ne fonctionne plus alors même que les températures commencent à monter.

L’air reste chaud ou ne sort même plus et vous vous résolvez à passer le reste du trajet en sueur, ce qui risque de gâcher passablement votre séjour.

Le système d’air climatisé est relativement compliqué et nous allons vous fournir un aperçu simplifié de son fonctionnement, avant de vous indiquer quels sont les problèmes couramment rencontrés et comment entretenir votre climatisation.

 Le principe d’un climatiseur 

Le fonctionnement du système de climatisation d’une voiture est analogue à celui d’un frigo.

La climatisation fonctionne en comprimant, condensant et évaporant un gaz réfrigérant. L’air est absorbé dans le circuit, refroidi, puis rejeté à l’intérieur de la voiture. Cette action est répétée en boucle afin d’atteindre la température souhaitée. Partant de ce principe de base, voici ce qui se passe dans le système de climatisation :

  • Le réfrigérant passe d’abord par le compresseur. Sa température augmente, ainsi que sa pression.
  • Direction ensuite le condensateur où de l’air passe afin de dissiper la chaleur. Ceci provoque la condensation du gaz en un liquide à haute pression.
  • Ce liquide à haute pression passe alors par le détendeur. Sa pression redescend et sa température baisse alors considérablement.
  • La dernière étape du cycle consiste à faire passer ce liquide par l’évaporateur. Il va reprendre un état gazeux et sa température va encore baisser avant d’être diffusé dans l’habitacle.

Le principe d’un climatiseur
Pour résumer, l’idée derrière le fonctionnement d’un climatiseur est d’effectuer en boucle la même action, c’est-à-dire attirer l’air, le refroidir puis le diffuser dans la voiture. Selon le modèle et la marque du véhicule, le conducteur dispose d’une certaine latitude pour réguler la puissance et la vitesse de climatisation. Le fonctionnement du système n’est pas direct et automatique, comme en témoigne le fait que les premières vagues d’air dans l’habitacle restent chaudes.

Les différents composants du système de climatisation

Le système de climatisation consiste en un circuit fermé et tant qu’il fonctionne, il n’est pas vraiment nécessaire de contrôler chaque composant en détails.

Par contre, il peut être intéressant de connaître le rôle joué par chacun d’entre eux, leur fonctionnement et leur apparence :

  • Le compresseur est probablement l’élément le plus sollicité du système. Il agit comme une pompe et est animé par une poulie reliée à la courroie d’accessoires. Son rôle est d’augmenter la pression du gaz réfrigérant.
  • Le condenseur est situé juste après dans le circuit. C’est en quelque sorte un radiateur de refroidissement, fabriqué en aluminium. Son rôle est de réduire la température du gaz et de redonner au réfrigérant sa forme liquide tout en conservant la pression. C’est une pièce relativement fiable, si ce n’est que les chocs peuvent provoquer des fissures et une éventuelle fuite du gaz.
  • Le filtre déshydratant (ou bouteille déshydratante) se trouve entre le condenseur et le détendeur. Son rôle est de retenir l’humidité et les impuretés contenues dans le gaz afin d’éviter qu’elles ne détériorent les composants du circuit.
  • Le pressostat est un capteur qui peut se trouver entre le condenseur et l’évaporateur, ou être vissé sur la bouteille déshydratante. Il permet de vérifier le niveau de pression et peut agir sur le compresseur ou le condenseur pour contrôler la pression dans le circuit. S’il tombe en panne, le système de climatisation ne fonctionnera pas.
  • Le détendeur de climatisation est le composant grâce auquel le fluide réfrigérant perd sa pression. L’effet est en fait l’inverse de celui créé par le compresseur. La réduction de la pression du liquide réfrigérant entraîne une chute importante de la température. Le détendeur joue également un autre rôle, celui de réguler le débit du fluide dans le circuit.
  • Le pulseur de chauffage travaille de concert avec l’évaporateur. Il aspire l’air extérieur qui est passé au préalable par le filtre d’habitacle, et l’envoie vers l’évaporateur.
  • L’évaporateur, enfin, est le dernier élément du cycle de climatisation. Il ressemble à un radiateur et permet de diffuser à la demande dans l’habitacle un air sec ou chaud. Il permet également le désembuage. L’air extérieur est refroidi et une partie de l’humidité de l’air est évacué sous la voiture.

Augmentation de la consommation de carburant
Lorsque vous utilisez la climatisation, vous pouvez peut-être constater une augmentation de la consommation de carburant. C’est tout à fait logique, puisque le système, notamment le compresseur, a besoin de la puissance du moteur pour fonctionner.

Problèmes fréquemment rencontrés

La climatisation fonctionne en circuit fermé et tant que celui-ci fonctionne sans encombre, il n’y a aucune raison de procéder à une inspection détaillée, si ce n’est juste pour recharger le réfrigérant et changer le filtre d’habitacle à intervalles réguliers.

Réparer un climatiseur n’est pas une chose facile à faire. Il est nécessaire de posséder à la fois des connaissances particulières et des outils spéciaux. Pour cette raison, il est préférable de laisser faire un professionnel.

Néanmoins, en fonction du type de panne, vous pouvez déjà vous faire une idée des éléments qui peuvent être responsables :

  • Le problème le plus courant est l’absence d’air froid. Votre climatisation fonctionne, mais soit elle envoie de l’air chaud ou à température ambiante, soit elle dysfonctionne de manière aléatoire. Le premier réflexe est de penser qu’il n’y a plus assez de réfrigérant. Une fuite dans le circuit est possible et s’il n’y a plus assez de gaz, il n’y a donc plus assez de pression dans le circuit.
  • Il peut arriver assez souvent que le compresseur ou le condenseur tombent en panne. Pour vous fournir un ordre d’idée, si vous devez remplacer ces pièces, comptez 300 à 400 euros pour le compresseur et 100 à 150 euros pour le condenseur. Heureusement, vous pourrez les trouver à un prix bien plus abordable sur notre site.
  • Le pressostat est un autre élément qui peut poser problème. Par sécurité, le système se coupe s’il ne peut plus contrôler le niveau de pression. Heureusement, ce capteur coûte moins de 50 euros.
  • Le moteur de votre ventilateur peut également lâcher, ce qui se caractérise par un niveau beaucoup plus faible d’air projeté dans l’habitacle.
  • Si vous entendez du bruit lorsque la climatisation est en marche, il y a de grandes chances que le problème vienne directement de votre compresseur. Celui-ci est, en effet, relié à la courroie d’accessoire et est enclenché par un embrayage. Ce son, qui se fait entendre quand vous activez la climatisation, est probablement dû à un dysfonctionnement à son niveau.
  • Mettez également à profit votre odorat pour vérifier si de mauvaises odeurs n’envahissent pas l’habitacle. Une odeur nauséabonde est en tout état de cause liée à la présence d’humidité. Il faut en premier lieu vérifier l’état du filtre d’habitacle. Celui-ci doit être remplacé à intervalles réguliers pour empêcher les bactéries et les moisissures de s’y développer. Le problème peut également venir des tuyaux de ventilation. Vous aurez alors besoin de l’expertise d’un spécialiste.

Vérifier l'état du filtre d'habitacle
En règle générale, étant donné que le système de ventilation se compose d’une dizaine d’éléments distincts, il suffit qu’un de ces éléments dysfonctionne (comme la poulie ou le pressostat) pour que le système arrête de fonctionner correctement. Même si votre rayon d’action est léger, vous pouvez prendre quelques mesures de prévention pour faire en sorte que le système fonctionne le plus longtemps possible.

Prendre soin de sa climatisation

Le circuit de climatisation est un circuit fermé et étanche qui est censé fonctionner pendant des années. On considère que le circuit peut fonctionner ainsi plus de dix ans sans entretien. Néanmoins, cela n’empêche pas qu’un bon entretien et un bon suivi de l’état de votre système de climatisation est préférable pour prévenir d’éventuels dysfonctionnements. Voici quelques conseils :

  • Une fois par an, faites contrôler le système par un professionnel pour vérifier son efficacité et profitez-en pour changer le filtre d’habitacle. Ce filtre, appelé aussi filtre à pollen, est particulièrement important, car il filtre les impuretés venant de l’extérieur avant d’envoyer l’air dans le circuit. S’il est obstrué, les impuretés ne seront plus filtrées, ce qui risque d’abîmer les composants et ce qui est nocif pour la santé des occupants de la voiture.
  • Normalement, le réfrigérant n’a pas besoin d’être rechargé, mais il est préférable de faire vérifier la charge tous les 4 ans. Si besoin, la recharge de votre climatisation vous coûtera environ dans les 50 euros.
  • Il est possible et conseillé d’éliminer la moisissure et les bactéries en utilisant un spray désinfectant pour climatisation. On peut notamment trouver des aérosols dans le commerce pour purifier et assainir l’ensemble du système d’aération.

Entretien et un bon suivi de l’état de votre système de climatisation
Un conseil important d’Autodoc : n’hésitez pas à démarrer le système de climatisation en hiver. Non seulement l’air sec provenant de la clim vous permettra de vous débarrasser de la condensation, mais en plus, vous éviterez qu’elle ne s’encrasse à défaut d’être utilisée, ce qui permettra d’améliorer fortement sa durée de vie.

Conclusion :

Contrairement à d’autres mécanismes, le système de climatisation n’est pas facile à réparer soi-même. Il s’agit d’un système complexe et interdépendant, avec de nombreux composants.

Si votre système de climatisation tombe en panne, il faudra pratiquement à tous les coups vous rendre dans un garage pour faire contrôler l’ensemble du système.

Heureusement, vous avez la possibilité de prévenir certaines de ces pannes en faisant vérifier régulièrement votre climatiseur pour éviter les mauvaises surprises, en respectant les intervalles de remplacement des différents composants et en le désinfectant régulièrement.

Si vous comptez profiter de l’été, votre climatiseur doit être en bon état. Pour le réparer, vous pouvez avoir besoin de faire remplacer une pièce. Heureusement, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin chez Autodoc.

[Total : 0   Average: 0/5]