PSM : qu’est-ce que c’est ? Types et principes de fonctionnement

PSM : qu’est-ce que c’est ? Types et principes de fonctionnement

PSM (Porsche Stability Management) est un système de contrôle de la stabilité installé sur les voitures Porsche depuis 1998. Il était à l’origine proposé en option mais depuis 2003, il est disponible en série sur tous les modèles. Il optimise la performance de quelques systèmes de sécurité importants. Il améliore la maniabilité et la stabilité du véhicule lors des manœuvres et assure une traction fiable sur les surfaces glissantes.

Comment fonctionne le système PSM

Les capteurs PSM surveillent les paramètres suivants :

  • Vitesse et direction de la voiture
  • Taux de lacet
  • Taux d’accélération latérale
  • Vitesse de rotation des roues
  • Angle de braquage
  • Position des pédales de frein et d’accélérateur

Si la trajectoire réelle du véhicule diffère de la trajectoire prévue, le système détermine l’essieu sur lequel les roues patinent et déclenche le freinage sur l’essieu opposé en engageant l’unité hydraulique ABS. Elle pompe le fluide de travail dans le circuit de freinage correspondant et déclenche le mécanisme de freinage. La trajectoire du véhicule est alors restaurée. Pour empêcher le patinage, le PSM peut limiter le couple du moteur temporairement.

Par ailleurs, le PSM contrôle le fonctionnement du blocage de différentiel électronique des différentiels de roues. Il redistribue le couple pour que la roue profitant de la meilleure adhérence reçoive le plus de puissance.

Modèles Porsche populaires équipés de PSM

Raisons des pannes

  • Panne du capteur d’angle du volant.
  • Panne de la pompe de la direction assistée hydraulique.
  • Capteurs ABS défectueux.
  • Usure par abrasion des brosses du moteur de la pompe ABS.
  • Dysfonctionnement de la batterie.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *