GM 5L40-E et 5L50 : fonctionnalités, avantages et inconvénients

GM 5L40-E et 5L50 : fonctionnalités, avantages et inconvénients

La GM 5L40-E et la 5L50 sont des boîtes de vitesses automatiques équipées d’une fonction de commande manuelle fabriquées depuis 1999. Elles sont installées sur un certain nombre de voitures produites par General Motors. Les voitures des marques Cadillac, Pontiac, Holden, Chevrolet, Saturn, Opel et Land Rover en particulier en sont équipées. Elles peuvent aussi être trouvées sur des modèles BMW sous différents codes de boîte de vitesses.

Comment fonctionnent la GM 5L40-E et la 5L50

Les boîtes de vitesses GM 5L40-E et 5L50 sont basées sur une transmission automatique classique avec convertisseur de couple hydraulique et ensembles d’engrenages planétaires. Grâce au logiciel spécial, elles offrent plusieurs modes de fonctionnement et assurent des configurations optimales dans différentes conditions de conduite. Le mode manuel peut être activé en déplaçant le levier de vitesses dans la position correspondante marquée ‘’M’’ par exemple et en faisant glisser le levier sur ‘’+’’ ou ‘’-‘’ pour monter ou descendre de rapport.

Caractéristiques techniques des transmissions GM 5L40-E et 5L50

Code de la boîte de vitessesCapacité max. du moteur, lCouple max. du moteur, NmType de transmissionDémarrage de la productionModèles compatibles
5L40E (A5S360R)3.6360Propulsion, Transmission intégrale1999Cadillac CTS ; BMW X5 E53 ; Pontiac Solstice ; BMW E39 ; Cadillac STS ; Cadillac SRX ; Pontiac G8 ; BMW E46 ; BMW X5 E83 ; BMW Z3 E36
5L50E (A5S390R)4.6450Propulsion, Transmission intégrale2000Cadillac CTS ; Cadillac SRX ; BMW X5 E53 ; Cadillac XLR

Pannes courantes des transmissions GM 5L40-E et 5L50

  • La pompe à huile est sensible aux hauts régimes et a tendance à gripper.
  • L’huile est contaminée par les produits d’usure du pontage du convertisseur de couple.
  • Les électrovannes et les canaux de l’unité hydraulique se bouchent si le liquide de transmission n’est pas remplacé à temps.
  • Le manque d’huile cause des secousses lors des changements de rapports.
  • Les accouplements à friction surchauffent et sont détruits suite à la réduction de la pression de lubrifiant.
  • Les pistons en caoutchouc moulé grillent suite à la surchauffe.